› Eco et Business

Quatre nouveaux portiques pour décongestionner le port de Douala

Ce matérial a été acquis par l’entreprise Douala International Terminal (DIT), concessionnaire du terminal à conteneurs du port de Douala

L’entreprise Douala International Terminal (Dit), concessionnaire du terminal à conteneurs du port de Douala, la métropole économique du Cameroun, vient d’acquérir quatre nouveaux portiques de parc en vue de renforcer la décongestion de cet espace portuaire du pays, a constaté la PANA sur place vendredi dernier, 12 septembre 2014.

La mise en service de ces équipements de manutention destinés à assurer la livraison aux camions des conteneurs sur le terminal du port de Douala, a été présidée par le ministre camerounais des Transports, Robert Nkili. «Les grues de parc que Dit met en service vont contribuer à améliorer de façon substantielle les performances de notre terminal à conteneurs», a expliqué Sali Hamadou, le Président du Conseil d’administration (Pca) du Dit.

En effet, les quatre portiques de parc d’une valeur d’environ quatre milliards FCFA, rentre, à en croire la Dit, dans le cadre des mesures prises par la Dit pour décongestionner le port de Douala, levier essentiel du développement économique du Cameroun. [i «D’une capacité moyenne de 120 mouvements de conteneurs par heure, les quatre portiques de parc (Rtg) jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de la productivité du terminal, notamment en accélérant le traitement des conteneurs à l’import », précisent les responsables de la Dit.

Selon le Pca de Dit, «depuis la mise en rodage au terminal à conteneurs des quatre portiques de parc le 12 août dernier, le retour progressif à la normale dans cet espace portuaire est amorcé et va se poursuivre avec le concours de tous les acteurs portuaires».

«Ces portiques de parc, renchérit-il, vont d’une part accélérer la vitesse de livraison des camions et navires et d’autre part rendre plus compétitive la Dit et permettre ainsi au port de Douala de continuer à jouer un rôle de premier plan dans le développement socio-économique du Cameroun, du Tchad et de la République centrafricaine (Rca)».

D’après les statistiques du ministère camerounais des Transports, «95 pour cent du trafic extérieur du Cameroun passe par le port de Douala». L’acquisition de ces équipements de manutention est l’une des résolutions du conseil d’administration de la Dit tenu en avril dernier, au moment où le port de Douala étouffait énormément.

Pour le directeur général de la Dit, Jakob Sidenius, «l’amélioration aujourd’hui visible grâce aux efforts actuellement mis en place de concert avec certaines lignes maritimes, doit être maintenue pour que la décongestion se poursuive et que les mesures d’exception prises deviennent permanentes». L’on annonce d’ailleurs l’achat d’un 3ème portique de quai dont la construction se fait depuis lors en France.

«Pour venir à bout définitivement de la congestion du port de Douala, en attendant la livraison du 3ème portique de quai, deux grues mobiles de quai seront livrées avant la fin de l’année 2014 pour substituer le temps de livraison du 3ème portique», rassure-t-on à la Dit.

La Dit, concessionnaire du Terminal à conteneurs du port de Douala depuis le 28 juin 2004 dont la mission est de gérer, d’exploiter et de développer l’activité de manutention des conteneurs dans cet espace portuaire, qui ne dispose jusque-là que de deux portiques de quai, entend investir près de sept milliards FCFA dans les trois mois à venir pour acquérir de nouveaux équipements de manutention, en vue de renforcer sa compétitivité.

Selon les statistiques de la Dit, les taux d’occupation des parcs export et import au Terminal à conteneurs du port de Douala sont respectivement de 67 pour cent et de 89 pour cent contre 147 pour cent en mai dernier. «Une preuve que la décongestion du port de Douala est en marche», se félicite Jakob Sidenius.

Les portiques vont accélérer la vitsse de livraison des camions
ditcameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé