Eco et Business › Finance

Quel avenir pour le bitcoin au cours des prochaines décennies ?

Le Bitcoin

Au moment de sa création, il y’a plus d’une dizaine d’années, le bitcoin survient comme une onde messianique qui, selon les prévisions, devrait révolutionner le monde des finances. Cependant, la prophétie semble n’avoir pas été réalisée jusqu’à ces jours, pis, cette monnaie virtuelle est la cause de plusieurs scandales et crises liés à de multiples trafics financiers. En avril 2021, l’on parlait alors d’un chiffre record de 63 000 dollars ; et pourtant, ce chiffre a connu une chute considérable depuis le 30 août 2021 de près de 48 000 dollars.

Toutefois, les investisseurs optimistes et passionnés gardent de l’espoir pour des jours meilleurs. De ce fait, les jours avenirs pourraient marquer un cours déterminant en ce qui concerne le bitcoin. Zoom dans cet article

Le rêve ébranlé

Dans la note parut en ligne du très mythique Satoshi Nakamoto, à qui l’on intime la paternité du bitcoin, cette cryptomonnaie avait parmi ses objectifs la mission surpasser les limites des monnaies fiduciaires contrôlées par les Etats et de créer un environnement financier libre de toute contrainte. Il s’agit en fait, d’établir un réseau financier qui reposerait sur une blockchain et qui permettrait d’opérer des transactions en mode direct, c’est-à-dire « pair à pair » et qui vérifiera par le même billet les transactions et tout en les authentifiant.

Selon qu’il l’a décrit, « le coût de la médiation augmente les coûts de transaction, limitant la taille minimale pratique des transactions et supprimant la possibilité de petites transactions occasionnelles », ceci dans le but de clarifier la suppression de la médiation et son remplacement par un réseau pair-pair.

Des années plus tard, ce projet semble être une chimère. Même avec l’avènement du site  https://bitcoin-code.io/fr/, l’’idée de transaction libre sur la base d’une décentralisation qui était prévue au départ par son créateur semble avoir laissé cours à un dictat économique imposé par les poids lourds du bitcoin, ceux-là qui détiennent les plus grosses parts de cette cryptomonnaie. En effet, les prix sont fixés et imposés par ses derniers dans le marché. La fabrication des pièces via un système de minage que l’on croyait démocratique a laissé cours aux fermes minières massives. La technologie elle-même rencontre des problèmes de mise à niveau, ayant entraîné à mainte reprise de nombreux scandales.

Toutefois ces quelques traits négatifs sont altérés par une croissance fulgurante du marché de la cryptomonnaie. Alors qu’elle n’existait pas il y a un peu plus de 10 ans, la cryptomonnaie vaut aujourd’hui près de 2 ?02 milliards de dollars.

L’on parle de milliers de bitcoins qui circulent dans le marché des échanges depuis sa date de création. L’apport en technologie des blockchain a servi à résoudre des équations complexes. Plusieurs institutions gouvernementales commencent à s’intéresser à cette monnaie, qui au départ créait de la frayeur au sein de ces même institutions.

Certains pays tel que le Salvador ont donné libre cours aux échanges en bitcoin depuis le 9 juin 2013. Ce pays fut le premier à prendre une telle initiative, même si le dollar demeure sa monnaie principale.

A quoi s’attendre dans les jours avenirs ?

Les jours avenirs pourraient être déterminants pour le développement du bitcoin. Pour ce faire, plusieurs critères doivent être pris en compte pour améliorer l’efficacité de cette cryptomonnaie. On parle désormais de logiciels dotés d’intelligence artificielle capables de gérer les transactions de façon plus rationnelle que l’humain, tel que Bitcoin code APP.

Alors que plusieurs investisseurs du bitcoin craignent la volatilité des prix, les instances institutionnelles semblent vouloir surfer sur ce déficit pour lancer des actions financières. Mais la question de la sécurité pose encore un gros problème pour ce qui est du déploiement des institutions .


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé