Société › Société

Ramadan: Au-delà du spirituel, les autres vertus du 4e pilier de l’Islam

Durant un mois, les mahométans ont observé le ramadan, quatrième des cinq piliers de l’Islam

Les vertus du jeûne du ramadan sont immenses pour les musulmans. Au plan spirituel il permet à l’homme d’atteindre la piété. Il est aussi un moyen de purification du corps. Le fidèle qui jeûne avec foi et croyance est expié de ses fautes intérieures. Selon des sources bien introduites, le prophète Mohamed a dit dans l’un des versets du Cora’ an qu’il ya au paradis huit portes dont seuls les jeûneurs pénétreront la huitième. Le jeûne permet donc au croyant d’augmenter sa piété, de s’éloigner de l’enfer et d’obtenir une récompense incommensurable de la part d’Allah le miséricordieux. Au plan moral, le jeûne cultive chez l’homme des vertus telles que la patience et le pardon, l’endurance, le désintéressement, la transcendance, l’obéissance et la soumission. Le ramadan permet aussi à l’homme de dominer ses passions afin de faire triompher le spirituel sur le matériel. C’est aussi pendant la période du ramadan que le saint coran fut révélé au prophète Mohamed.

Vertus sociales
Mais au-delà du spirituel, le ramadan a des vertus considérables tant sur le plan social, physique et économique. Au plan social par exemple, le jeûne augmente la compassion du riche vis-à-vis du pauvre, car le mois du ramadan est aussi et surtout un mois de charité, d’entraide et de partage, de fraternité, d’unité, d’amour et d’égalité devant Dieu et devant la loi. C’est le mois où l’on partage avec autrui. Au plan physique et hygiénique, le jeûne du ramadan impose à l’homme une discipline alimentaire qui permet de respecter scrupuleusement les heures de repas. C’est la raison pour laquelle des experts soutiennent que le jeûne améliore considérablement la santé de l’homme. Sur le plan économique, le croyant évite ses dépenses superfétatoires et ses revenus augmentent. Cependant, il faudrait savoir comment rompre le jeûne chaque soir à la tombée de la nuit. Au lieu de commencer par la bouillie ou de l’eau, vaudrait mieux commencer par des sucres rapides comme des dattes avant d’entamer une alimentation solide et achever par une bonne réhydratation. S’il est donc un mois qui soit le plus favorable au musulman, c’est bel et bien le mois du ramadan.

Le ramadan a des vertus considérables tant sur le plan social, physique et économique

farm1.static.flickr.com )/n

À LA UNE
Retour en haut