Personnalités › Success Story

Raymond Tchakounté II: Un chef traditionnel des temps modernes

Roi des Fetba dans l’Ouest Cameroun, il envisage d’écrire un livre sur sa vie!

Le 12 février prochain sera diffusé au Centre Culturel Français Villon de Yaoundé, le documentaire intitulé : « Cameroun. Fetba. Renaissance d’un village». Il s’agit de l’histoire d’un village de l’arrondissement de Bazou, dans le département du Ndé (Ouest Cameroun) Parti d’une situation de pauvreté ambiante, ce village a retrouvé l’espoir de se développer grâce à des projets d’électrification, d’adduction d’eau potable et de création de centre de santé, des projets communautaires en somme. et tout cela, grâce au dynamisme de son chef. C’est d’ailleurs ce dernier qui est à l’origine du film sorti en 2005 et qui a rencontré un vif succès. Après la présentation du film ce 12 février, l’auteur procédera à des dédicaces du Dvd vendu 10 000 CFA. Le documentaire a également été diffusé à la Crtv, à Canal 2, TV5 Monde et sur plusieurs autres chaînes de télévisions dans le monde. Il est même utilisé comme support de cours dans certaines universités occidentales.

Le destin d’un chef traditionnel

C’est un homme fier mais préoccupé que nous rencontrons ce vendredi 23 janvier 2009 à Yaoundé. Assis, le regard au loin et un doctorat en sciences économiques en poche, Raymond Tchakounté II, chef traditionnel du village Fetba, pense déjà à son prochain ouvrage : « l’incroyable destin d’un prince qui ne voulait pas être roi ». Ce livre va retracer la vie du jeune homme dont le destin avait été scellé, à la mort de son père en 1992. Il avait tenté de repousser l’héritage en s’échappant, car il envisageait sa vie autrement et ne comprenait pas pourquoi un tel choix s’était porté sur lui au lieu d’ un de ses frères.Son destin l’avait rattrapé un an plus tard dans un quartier de Yaoundé, lorsque des notables l’ont retrouvé un matin au réveil. Ce sera donc l’histoire d’un chef de village qui a su rester traditionel tout en étant porté sur la modernité. Une qualité qui a fait énormément profité à sa localité.
En même temps, cet illustre universitaire prépare la sortie de son livre. Il réfléchit déjà sur son prochain film documentaire qui portera sur : « « Le quotidien dans nos campagnes », mais les sites de tournage restent encore à déterminer « . précise t-il.

J’ai réorganisé le pouvoir dans la chefferie de sorte que les notables puissent me représenter en mon absence. Et le peuple est plutôt fier de cet état de chose parce qu’à chaque retour, je rapporte des projets de développement qui vont améliorer ses conditions de vie.
Raymond Tchakounté II

Tous ces projets font de Tchakounté Raymond II un chef traditionnel des temps modernes. Lui qui semblait destiné à la vie de campagne à la mort de son père en 1992, a repris ses études universitaires au niveau le plus élevé. Il a soutenu avec mention très honorable, sa thèse de doctorat dont le thème est : « Epargne, tontines et crédits informels en milieu rural africain. Cas de Fetba et de trois villages avoisinants dans l’Ouest Cameroun ». La soutenance a eu lieu le 08 juillet 2008 à l’université de Clermont Ferrand en France. A la question de savoir comment il procède pour diriger son peuple malgré son éloignement, le roi répond : «J’ai réorganisé le pouvoir dans la chefferie de sorte que les notables puissent me représenter en mon absence. Et le peuple est plutôt fier de cet état de chose parce qu’à chaque retour , je rapporte des projets de développement qui vont améliorer ses conditions de vie ». Agé de 53 ans, marié de plusieurs femmes et père de nombreux enfants, Raymond Tchakounté II entend poursuivre la recherche, malgré les obligations de la Cour. En attendant, il enseigne déjà dans certaines universités du pays.


dvdfly.fr)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut