› International

RCA: 26 éléphants massacrés

Selon un communiqué du WWf les braconniers ont abattu les animaux dans le site classé au patrimoine mondial de l’humanité

D’après le Fonds mondial pour la nature, au moins 26 éléphants ont été massacrés après l’entrée de 17 individus armés de kalachnikov dans cette réserve unique d’éléphants situé à Dzanga Bai, au sud-ouest de la Centrafrique. Les braconniers se sont présentés comme faisant partie des forces du gouvernement de transition Séléka, au pouvoir depuis six semaines ajoute l’ONG.

Mardi dernier, le WWF avait déjà alerté les médias de la présence de ces braconniers dans le parc, appelant la communauté internationale à aider à rétablir la paix et l’ordre en République centrafricaine qui a été secoué par la violence et le chaos depuis le début de l’année et à aider à préserver ce site unique du patrimoine mondial. La zone protégée de Dzanga-Sangha, au sud-ouest du pays, est la cible depuis quelques semaines d’une offensive massive des braconniers. Ces raids sont le fait de braconniers locaux qui travaillent pour des groupes armés. Une fois l’ivoire prélevé, la viande est vendue sur les marchés, raconte l’un de leurs représentants. L’Afrique centrale est régulièrement frappée par des opérations de braconnage. En février 2012, au moins 300 éléphants ont été tués pour leur ivoire dans le parc national de Bouba N’Djidda au nord du Cameroun.

26 éléphants massacrés en Centrafrique
À LA UNE
Retour en haut