› International

RCA: Les rebelles continuent d’avancer

Une avancée qui se fait malgré le renfort des troupes venues du Tchad voisin

Les rebelles de la coalition Seleka poursuivent leur progression après avoir pris plusieurs localités comme Ndélé, Bria et la localité de Kabo, située à 350 km au nord de Bangui mercredi 19 décembre 2012. Cependant, le président François Bozizé a été renforcé par l’arrivée, mardi, de troupes tchadiennes. Ces éléments de l’armée tchadienne sont entrés par le nord et se dirigent vers le nord-est du pays, la zone des hostilités pour aider l’armée centrafricaine à repousser les rebelles de la coalition Séléka qui progressent depuis plus d’une semaine vers le centre du pays. Toute fois il convient de préciser que l’intervention militaire et diplomatique du Tchad est en train de changer la donne et devrait empêcher les rebelles de s’approcher de la capitale centrafricaine. Une colonne de soldats tchadiens campe dans la ville de Sibut -à 100 km au nord de Bangui- et sécurise l’accès à la capitale.

Entretemps, le gouvernement tchadien se prépare à accueillir, dans les prochains jours, autour d’une table de négociations, les belligérants et le gouvernement centrafricain, à Ndjamena. Le Tchad assure que ses forces armées, en RCA, ne visent pas à protéger un camp plutôt qu’un autre. Ils sont là pour s’interposer et non pas pour s’opposer aux forces rebelles. C’est une mission de sécurisation de la population ; une mission d’interposition pour que les hostilités sur le terrain s’arrêtent et que le langage de la paix, du dialogue prenne le dessus sur le langage des armes, affirme Hassan Sylla, porte-parole du gouvernement tchadien, joint par RFI. Et il ajoute que les rebelles et le gouvernement se préparent à aller à Ndjamena pour négocier.


cameroun-online.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé