International › APA

RD Congo : « Le malentendu post électoral est dissipé » (Félix Tshisekedi)

Le malentendu né de la présidentielle du 30 décembre 2018 en République démocratique du Congo (RDC) est dissipé, a affirmé, mardi à Kinshasa, le président Félix Antoine Tshisekedi.« Le peuple a bien accepté l’alternance et tout se passe de la  meilleure manière en République Démocratique du Congo. Le malentendu post électoral est dissipé », a lancé le président Tshisekedi à la presse à son retour du 32ème sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine tenu les 10 et 12 février 2019 à Addis-Abeba (Ethiopie).

L’Union africaine s’était, dans un premier temps, montrée réticente après la proclamation des résultats désignant Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle en RD Congo, avant de changer d’avis plus tard.

Après ce 32ème sommet de l’UA qui l’a même porté à la 2ème vice-présidence de l’UA, Félix Tshisekedi s’est félicité d’avoir été adopté par tous ses pairs et même par l’ONU et l’Union européenne, dont il s’est entretenu respectivement avec le secrétaire général, Antonio Guterres, et la haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.

En plus des présidents angolais, kényan et du Congo-Brazzaville qu’il avait rencontrés avant le sommet d’Addis-Abeba, Félix Tshisekedi a pris langue dans la capitale éthiopienne, en marge du sommet,  avec les chefs d’Etat d’autres pays de la sous-région, dont les relations ne sont pas parmi les meilleures avec la RD Congo, à savoir Paul Kagamé du Rwanda et Yoweri Museveni de l’Ouganda.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé