International › AFP

RDC: accord sur le retour Ă  risque du corps de l’opposant Tshisekedi

Un accord sur le rapatriement Ă  haut risque du corps de l’opposant congolais Etienne Tshisekedi, dĂ©cĂ©dĂ© Ă  Bruxelles le 1er fĂ©vrier, a Ă©tĂ© trouvĂ© entre le pouvoir, sa famille et son parti, a dĂ©clarĂ© son entourage familial et politique Ă  l’AFP vendredi.

DĂ©jĂ  annoncĂ© et reportĂ©, le retour de la dĂ©pouille pourrait susciter d’importantes manifestations alors que la RĂ©publique dĂ©mocratique du Congo (RDC) traverse dĂ©jĂ  une grave crise politique, l’opposition dĂ©nonçant le maintien au pouvoir du prĂ©sident Joseph Kabila.

M. Tshisekedi, 84 ans, Ă©tait un des principaux opposants au prĂ©sident Kabila, dont le deuxième mandat a pris fin le 20 dĂ©cembre et qui ne peut pas se reprĂ©senter selon la Constitution. L’opposant avait Ă©tĂ© saluĂ© par des centaines de milliers de personnes Ă  son retour Ă  Kinshasa fin juillet 2016 après un long sĂ©jour mĂ©dical Ă  Bruxelles.

Les trois parties s’engagent d’ailleurs Ă  « honorer la mĂ©moire de l’illustre disparu » sans « perturber l’organisation harmonieuse des funĂ©railles », souligne un communiquĂ© conjoint pour la « bonne organisation des obsèques » remis Ă  l’AFP par l’entourage familial et politique du dĂ©funt.

Jamais diffusĂ©, ce document a Ă©tĂ© signĂ© dès le 6 juin entre le parti de M. Tshisekedi, l’Union pour la dĂ©mocratie et le progrès social (UDPS), la famille et le gouvernement.

Signataires pour le gouvernement, les services du ministre de l’IntĂ©rieur n’ont pu ĂŞtre joint par l’AFP.

Le corps sera exposĂ© au Parlement « pour le recueillement ainsi que les hommages officiels et populaires », prĂ©cise le document.


Il sera inhumĂ© Ă  N’sele (80 km de Kinshasa). La famille souhaitait initialement enterrer M. Tshisekedi au siège de l’UDPS, et le pouvoir dans un cimetière du centre de la capitale.

« L’Etat congolais prendra en charge tous les frais relatifs Ă  l’organisation des obsèques », note le communiquĂ© conjoint.

« Un avion spĂ©cial sera dĂ©pĂŞchĂ© Ă  Bruxelles pour ramener Ă  Kinshasa la dĂ©pouille et les membres de la famille s’y trouvant », lit-on dans ce document de deux pages.

Le rapatriement pourrait intervenir « dĂ©but septembre », selon un porte-parole de la famille dont le fils, FĂ©lix, a pris la tĂŞte de l’opposition au nom de l’UDPS.

« Je serai satisfait quand je verrai le corps de mon père Ă  Kinshasa », a tempĂ©rĂ© M. Tshisekedi fils.

bur/mbb/jlb

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut