› International

RDC: début d’une opération militaire dans l’Est du pays

Grâce à cette opération, la police et les forces armées de la République démocratique du Congo entendent combattre et éradiquer le groupe rebelle, Nyatura et les APCLS

Les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), en compagnie des forces de la police, ont conjointement lancée depuis jeudi une opération militaire contre les groupes armés Nyatura et les APCLS dans le territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu (est).

Selon des sources proches des autorités militaires dans la région, ces opérations ont pour objectif de reprendre la partie du territoire occupée par ces groupes armés depuis plusieurs jours.

« Les instructions ont été données pour que ces sous- commissariats soient réinstallés et les policiers dotés d’arme pour prévenir de pareilles situations », a déclaré Charles Bisengimana, commissaire général de la police Congolaise.

Pour M. Bisengimana, « la fermeture de ces cinq sous-commissariats dans ce territoire faisait suite aux attaques ciblées dont la police a été victime ».

« Pour l’instant, le commandement des FARDC et la police ont organisé des opérations pour pouvoir réoccuper l’endroit et réinstaller les éléments de la police », a ajouté le commissaire général de la PNC.

Plusieurs factions des groupes armés sont actives dans l’est de la RDC, plus particulièrement dans la province du Nord-Kivu.

Au début de cette semaine, au moins 14 personnes ont trouvé la mort dans une attaque des rebelles ougandais des ADF dans cette même province.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé