› International

RDC: La campagne électorale tire à sa fin

La Céni n’a plus que trois jours pour distribuer le matériel électoral dans les bureaux de vote pour les deux scrutins, présidentiel et législatif du 28 novembre

Quelques 64 millions bulletins doivent encore être distribués pour le double scrutin. En retard sur son calendrier, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) de la RDC a dû faire appel à des partenaires, principalement sud-africains et angolais, en plus de l’ONU, pour disposer d’hélicoptères et d’avions supplémentaires. Il s’agit d’une noria de 61 hélicoptères et 20 avions chargés d’acheminer le matériel vers les bureaux de vote répartis sur un territoire grand comme près de 4 fois la France et aux infrastructures défaillantes voire inexistantes. Sur le terrain, les candidats battent toujours campagne et les militants des droits de l’homme restent vigilants. Toutefois, l’opposition accuse la Céni de préparer une fraude massive et elle doit relever le défi titanesque de distribuer tout le matériel électoral avant lundi 28 novembre, jour d’élection. La Céni est par ailleurs accusée de manquer de transparence lors de la révision du fichier électoral. Mais cette fois l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), dirigée par l’opposant historique Étienne Tshisekedi, la soupçonne de préparer un trucage massif de la présidentielle et des législatives du 28 novembre.

Près de 55% des quelque 64 000 bureaux de vote sont fictifs et seront mis au profit du candidat Joseph Kabila, le chef d’État sortant qui brigue un second mandat, a dénoncé mercredi 23 novembre, le parti de M. Tshisekedi, l’un des onze candidats à la présidentielle. Rejetant une accusation grave, le président de la CÉNI, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, ancien conseiller spirituel de Kabila, a vigoureusement démenti: Je voudrais le dire haut et fort: la CÉNI n’a pas de bureau fictif. Il n’y a aucune intention de tricherie. Nous nous sommes donnés comme délai le vendredi 25 novembre pour que tout soit sur place. Sans exclure d’aller jusqu’au 26 et même le 27, a-t-il ajouté.

Plus de 47 000 observateurs nationaux et internationaux ont été accrédités pour ces élections, selon la CÉNI. À quelques heures de la fin de la campagne, demain samedi 26 novembre à minuit, les principaux candidats à la présidentielle terminent leurs déplacements en province et se rapprochent de Kinshasa. Selon l’UDPS, Étienne Tshisekedi devrait y tenir un dernier grand meeting en principe ce vendredi dans le grand stade de la ville, tandis que Joseph Kabila devrait faire de même au même endroit demain samedi, selon son entourage. Les résultats provisoires de la présidentielle doivent être annoncés le 06 décembre, les définitifs le 17, et le président élu prêtera serment le 20 décembre. Les résultats provisoires des législatives ne sont attendus que vers la mi-janvier.

La campagne électorale tire à sa fin en RDC
radio okapi)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé