International â€ș APA

RDC : la nomination du Premier ministre Tshibala une « entorse » Ă  l’accord du 31 dĂ©cembre 2016 selon la CENCO

La nomination du Premier ministre Bruno Tshibala en date du 7 avril par le prĂ©sident Joseph Kabila constitue une « entorse » Ă  l’accord politique du 31 dĂ©cembre 2017, a dĂ©clarĂ© le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la ConfĂ©rence Ă©piscopale nationale du Congo (CENCO), l’abbĂ© Donatien Nshole, au cours d’une confĂ©rence de presse vendredi Ă  Kinshasa.« La CENCO dĂ©plore que les consultations entre le Chef de l’Etat et le Chef de la dĂ©lĂ©gation du Rassemblement aux nĂ©gociations aux termes desquelles allait ĂȘtre nommĂ© le Premier ministre n’aient pas eu lieu. MalgrĂ© tout, un Premier ministre a Ă©tĂ© nommĂ©, ceci constitue une entorse Ă  l’Accord de la Saint sylvestre et explique la persistance de la crise », a dĂ©clarĂ© l’abbĂ© Nshole.

La CENCO considĂšre l’aile pilotĂ©e par FĂ©lix Tshisekedi et Pierre Lumbi comme la seule reprĂ©sentative du Rassemblement alors que le prĂ©sident Kabila a nommĂ© un Premier ministre issu de l’aile conduite par Joseph Joseph Olengankoyi et Bruno Tshibala.

InterrogĂ© sur un probable soutien de la CENCO au gouvernement du Premier ministre Bruno Tshibala, le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la CENCO a dit n’avoir aucun commentaire Ă  faire Ă  ce sujet.


« Les Ă©vĂȘques ne font pas un jugement de valeur sur la façon de travailler du gouvernement Tshibala, mais ils se sont exprimĂ©s par rapport au respect de l’Accord de la Saint sylvestre. Les Ă©vĂȘques n’ont rien Ă  voir avec la personne du Premier ministre », a dit l’abbĂ© Nshole.

Par ailleurs, la CENCO considĂšre que c’est encore possible d’organiser les Ă©lections en cette annĂ©e 2017 mĂȘme si on peut envisager un « report d’un ou deux jours », a encore dit l’abbĂ© Nshole.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut