International › APA

RDC : L’Ukraine rapatrie ses soldats de la MONUSCO

Plus de 250 soldats de la MONUSCO, la mission onusienne envoyée en République démocratique du Congo, s’apprêtent à quitter le pays.Face à l’invasion russe, l’Ukraine a besoin de toutes ses forces pour faire face. Kiev a pris la décision de rapatrier ses soldats, envoyés dans des missions de maintien, notamment en République démocratique du Congo.

En RDC, le contingent de 250 casques bleus ukrainiens déployés à Goma et dans le Nord-Kivu va retourner à Kiev, la capitale de l’Ukraine sous bombardements depuis le début de l’offensive russe.

L’annonce du départ des soldats ukrainiens ne semblent pas provoquer pas une vague de réactions chez les Congolais. Ces derniers soulignent « l’inertie » et le « manque de réactivité » des soldats de l’Onu face aux massacres de civils dans le pays depuis plusieurs années.

Créée en 2004, la MONUSCO (mission des Nations unies pour la stabilisation en RD Congo) est composée d’un effectif de 14 000 militaires, 660 observateurs militaires et officiers d’état-major, 591 policiers et 1 050 membres d’unités de police constituées.

Elle a deux « priorités stratégiques » dans son mandat : à savoir la protection des civils et l’appui à la stabilisation, au renforcement des institutions de l’Etat et aux principales réformes de la gouvernance et de la sécurité.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé