› International

RDC: Plusieurs personnes meurent dans un crash à Goma

Le ministre en charge des transports a annoncé l’ouverture d’une enquête afin de déterminer les causes de l’accident

Un appareil Fokker 50 de la Compagnie africaine d’aviation (CAA), une compagnie aérienne congolaise, s’est crashé lundi 4 mars 2013 en fin d’après-midi à Goma. Le drame s’est produit alors que l’appareil amorçait les man uvres d’atterrissage sous la pluie. Selon les premières informations recueillies sur le lieu de l’accident par Radio Okapi, l’avion venait de Lodja, au Kasaï-Oriental, pour Goma. Une dizaine de personnes étaient à bord. Cinq corps ont été retirés de la carcasse de l’appareil qui est complètement détruite. Trois survivants ont été immédiatement conduits à l’hôpital. Selon le ministre des Transports et voies de communication, Justin Kalumba, qui s’est rendu sur les lieux, il y avait neuf personnes à bord, dont trois passagers, cinq membres d’équipage et un convoyeur.

Justin Kalumba a expliqué que l’avion se serait écrasé deux minutes avant son atterrissage probablement de suite d’un mauvais temps dû à la forte pluie et à l’orage . Il a par ailleurs indiqué que l’avion est tombé dans un espace inhabité. Ce qui, selon lui, n’a occasionné aucun mort au sol. Le service de protection civile peinait à retrouver d’autres passagers le soir du drame à cause de l’obscurité et du manque de matériel adéquat. Le ministre a promis de diligenter une enquête dès mardi 5 mars pour prendre des dispositions urgentes sur ce drame. Les crashs deviennent récurrents en RDC, le dernier remonte au 12 février 2012 et avait fait six victimes à l’aéroport de Bukavu. Cette fois là, il s’agissait d’un atterrissage raté.

Plusieurs personnes sont mortes dans un crash à Goma

Photo Monusco/Sylvain Lietchi)/n

À LA UNE
Retour en haut