Opinions › Tribune

Réaction du président de l’UFP à la nomination d’un nouveau DG des élections à Elecam

Par Dr. Olivier Bile, Président de l’UFP

Réaction du Dr Olivier BILE, Président de l’UFP, à la nomination d’un nouveau Directeur général des élections à Elections Cameroon

Le limogeage par Paul Biya de Mohaman Sani Tanimou et la nomination d’Abdoulaye Babale à la direction générale des élections à ELECAM nous inspirent la réaction en trois points suivante:

1. En déplorant préalablement l’immobilisme ainsi que l’inclination au pourrissement de l’exécutif à travers notamment le règlement bien tardif du conflit de personne et de compétence observé au sein d’ELECAM depuis des mois, on peut néanmoins escompter de cette mesure, un apaisement relatif de l’atmosphère au sein de cette institution.

2. Toutefois, il y a lieu de regretter le conservatisme manifeste d’une décision qui promeut un cacique et un baron de l’establishment dans un contexte où la désignation d’un acteur plus jeune et indépendant à l’égard du pouvoir aurait envoyé des signaux démocratiques plus positifs à l’opinion. On reste donc hélas, dans une logique d’acteurs tournée à la fois vers le passé que vers la préservation des intérêts et rentes politiques du régime RDPC.

3. Il n y a par conséquent pas lieu de pavoiser face à cette désignation qui ne remet du reste point en cause ni l’esprit ni la lettre des textes controversés régissant le fonctionnement d’ELECAM, et notamment cette bien curieuse disposition selon laquelle le Directeur Général est nommé pour un mandat de cinq ans «éventuellement renouvelable», laquelle traduit une fort élégante manière de tenir ses troupes et d’en faire d’éternels obligés.

Dr. Olivier Bile
Journalducameroun.com)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé