Société › Société

Récompense : Un officier de police honoré par l’ambassade Américaine

Le commissaire camerounais Abdoulaye Oumar s’est distingué lors d’un stage de police au Botswana sur un total de 40 participants

Robert P. Jackson, ambassadeur des Etats-Unis a félicité le 10 juin 2010 le commissaire principal Abdoulaye Oumar pour son rendement jugé exceptionnel lors d’un stage du programme de renforcement du leadership du maintien de l’ordre à l’International Law Enforcement Academy (ILEA) à Gaborone (Botswana), a-t-on appris d’un communiqué de cette ambassade. M. Oumar a été honoré pour avoir réalisé les meilleurs scores cumulatifs d’essai parmi quarante-deux étudiants inscrits à ce programme de six semaines. M. Oumar était l’un des huit officiers camerounais, parrainés par l’ambassade des Etats-Unis à prendre part à cette formation qui s’est tenue le 8 avril – 17 mai 2013, peut-on lire dans le communiqué de l’ambassade. Le Camerounais a aussi retenu l’attention du staff dirigeant de l’académie de police. M. Oumar a de loin dépassé les scores moyens pour l’ensemble de la classe et devrait être reconnu et félicité pour son brillant travail et son dévouement. Régulièrement, il a fait des observations au cours des activités de classe et était un exemple de ce que j’attends de tous nos participants. J’imagine qu’il est un atout formidable pour la police camerounaise et devrait l’être pour plusieurs années encore » a déclaré pour sa part le directeur du programme ILEA dans une lettre adressée au Délégué général à la sûreté nationale Mbarga Nguele.

C’est en 2006 que le centre ILEA a commencé à accepter des étudiants du Cameroun. Depuis lors l’ambassade des Etats-Unis a envoyé des agents de police et de gendarmerie à des séminaires de formation chaque année. A ce jour, quatre-vingt-onze policiers et gendarmes camerounais ont participé à la formation ILEA grâce au soutien de l’ambassade des Etats-Unis. Les diplômés ILEA du Cameroun utilisent jusqu’à ce jour les compétences qu’ils ont acquises pour lutter contre le braconnage de la faune, la prévention de la drogue, la traite des êtres humains, la lutte contre la cyber criminalité et la fraude. Un accent particulier est mis sur le leadership des cadres de maintien de l’ordre et les techniques dans le cadre des enquêtes criminelles.

Un officier camerounais de police honoré par l’ambassade Américaine

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut