International › APA

Reconnaissance: Kader N’Dao dĂ©corĂ© Ă  titre posthume par les autoritĂ©s ivoiriennes

DĂ©cĂ©dĂ© le 14 fĂ©vrier dernier, le journaliste-animateur de radio et tĂ©lĂ©vision, Abdul Kader N’Dao a Ă©tĂ© dĂ©corĂ©, jeudi, dans l’Ordre du mĂ©rite national ivoirien Ă  titre posthume par le ministre ivoirien de la communication, de l’Ă©conomie numĂ©rique et de la poste, Bruno NabagnĂ© KonĂ©, au cours d’une cĂ©rĂ©monie dans les locaux de la tĂ©lĂ©vision nationale Ă  Cocody.Au cours de cette  cĂ©rĂ©monie-hommage, empreinte d’Ă©motions et en prĂ©sence des amis, parents et  ex-collaborateurs de l’ex-animateur-vedette de la Radiodiffusion tĂ©lĂ©vision ivoirienne (RTI),   M. KonĂ© qui s’exprimait au nom de la Grande chancellerie ivoirienne Henriette Dagri DiabatĂ©,  a promis de faire en sorte que «les journalistes et hommes de mĂ©dias ne soient plus dĂ©corĂ©s Ă  titre posthume».

 « Il faudra Ĺ“uvrer Ă  ce que les hommes de communication et des mĂ©dias soient dĂ©corĂ©s de leur vivant et non Ă  une cĂ©rĂ©monie comme celle Ă  laquelle nous participons aujourd’hui. Mes collaborateurs travaillent Ă  cela. Et croyez-moi, j’y veille», a-t-il promis ajoutant que «Kader N’Dao  est certes parti. Mais, nous retenons de lui son Ĺ“uvre, son talent, son sourire et son rire communicatif».


Au nom de la famille  N’Dao, M. Daouda, oncle du dĂ©funt,  a tĂ©moignĂ© la gratitude des siens aux autoritĂ©s ivoiriennes. Ancien animateur de la RTI oĂą il a Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ© au grand public, Kader N’Dao est dĂ©cĂ©dĂ© des suites d’un arrĂŞt cardiaque dans la capitale Ă©conomique ivoirienne, le 14 fĂ©vrier dernier et inhumĂ© le 18 du mĂŞme mois au cimetière municipal de Yopougon Ă  l’ouest d’Abidjan.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut