› Eco et Business

Recouvrement AES/SONEL: 256 millions récupérés et toujours des difficultés

Alors que l’opération est critiquée par l’agence en charge de la régulation du secteur, l’opérateur annonce la poursuite de la traque aux mauvais consommateurs

Selon des chiffres rendus publics par le quotidien national bilingue Cameroon Tribune, l’opérateur AES/Sonel, en charge de la fourniture de l’énergie électrique au Cameroun, aurait récupéré déjà 256 millions de francs CFA, dans le cadre d’une vaste opération de recouvrement lancée le 26 juillet 2012 dernier. Il reste difficile de savoir si ce niveau de récupération cadre avec les objectifs de l’entreprise. Au cours des 24 derniers mois, certains consommateurs notamment à usage commercial, ont accumulé des impayés. L’action qui ne concerne que ces débiteurs importants consistera à couper le courant ou à résilier le contrat. Il leur sera dès lors impossible de se rebrancher ou d’avoir un nouvel abonnement à moins de s’être acquitté de la totalité de la dette ou d’avoir convenu d’un moratoire avec nos services compétents annonçaient les responsables de cette entreprise au commencement de l’opération. Depuis lors, plusieurs structures ont subi l’opération et parfois de manière désagréable. Dans la ville de Yaoundé la capitale du pays, AES Sonel fait savoir qu’on y retrouve près de 5600 clients indélicats pour une valeur globale qui tourne autour de 3,5 milliards de FCFA. L’opération pourtant est aujourd’hui au c ur d’une controverse. Plusieurs personnes frappées par les sanctions de l’opérateur reconnaissent être redevables. Mais pour de nombreuses autres, sont victimes d’une injustice.

AES/Sonel se dit engagé à poursuivre son recouvrement jusqu’au bout des 8 milliards de FCFA qui lui sont dus. Une ambition qui doit faire face à de nombreuses réprobations. Dans un récent communiqué l’agence de régulation du secteur de l’électricité a reproché à l’opérateur ses méthodes dans la conduite du recouvrement de ses créances. Le programme de recouvrement doit nécessairement inclure : une étape de réception des mémoires de contestations et réclamations des clients débiteurs ; une étape d’audit aux frais partagés desdites contestations et réclamations conformément aux lois de l’électricité, de la météorologie et de la protection des consommateurs et une étape de réception des demandes de moratoires de paiement avant la mise en uvre du recouvrement forcé proprement dit, fait savoir un communiqué du Directeur Général de cette organisme. Critiquée par l’administration, et aussi par les consommateurs. Une récente enquête conduite par l’Institut Nationale de Statistique fait savoir qu’une majorité forte de consommateurs sont insatisfaits des prestations de l’opérateur. Un rapport sur lequel se sont prononcé durement des associations de consommateurs. Sur la fraude, contrairement à ce que claironne l’opérateur AES/SONEL, ce contrôle technique et commercial du régulateur fait ressortir que seulement 3% des abonnés prennent l’énergie hors du système de comptage. C’est-à-dire que 97% des usagers et abonnés d’AES/SONEL font preuve d’un civisme exemplaire, fait savoir Paul Gérémie Bikidik, le président du RACE, le plus grand réseau de consommateurs d’énergie au Cameroun. Les responsables d’AES se refusent à faire des commentaires sur l’environnement de l’opération. Mais ils ont communiqué sur le fait que leur administration reste ouverte pour discuter avec les clients. AES-SONEL est consciente des difficultés qui peuvent être à l’origine d’un retard de paiement. Dans ces circonstances nos clients doivent sans hésiter, se rapprocher d’un chargé de clientèle de l’une de nos agences afin qu’ensemble des solutions adaptées à leurs cas soient trouvées , expliquent les responsables de AES/Sonel.


journalducameroun.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé