Société › Education

Recrutement de 1000 enseignants à l’Université: Paul Biya veut consulter les listes avant publication

(c) Droits réservés

Dans une correspondance datée du 12 novembre 2019, le Secrétaire général à la présidence de la République (Sgpr), Ferdinand Ngoh Ngoh demande au Secrétaire des services du Premier ministre de soumettre au chef de l’Etat, les listes des enseignants sélectionnés avant toute proclamation.

Les titulaires de doctorats ayant soumissionnés pour le recrutement de 1000 enseignants dans les universités d’Etat au Cameroun, sont invités à attendre encore un peu avant d’être fixés sur leur sort.

Dans une correspondance ayant en objet «Opération de recrutement spécial des enseignants titulaires du doctorat/Phd dans les universités d’Etat», le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République (Sgpr), Ferdinand Ngoh Ngoh demande au secrétaire général aux services du Premier ministre de faire parvenir au préalable au chef de l’Etat «la liste complète des candidats proposés au recrutement en tenant compte de l’équilibre régional». Des préalables devant permettre au Président Paul Biya de faire «une meilleure appréciation de la situation».

Selon le calendrier établit par le Premier ministère, la publication des 1000 enseignants recrutés dans les huit universités d’Etat du Cameroun était prévue pour le 31 juillet. Plus de trois mois plus tard, les résultats restent attendus.

A lire aussi: Cameroun-Université: la liste des 1000 enseignants recrutés attendue demain

Lors d’une session spéciale du comité consultatif des institutions universitaires tenue le 25 juillet dernier, le ministère de l’Enseignement supérieur (Minsesup) se réjouissait de l’avancée du processus de recrutement. En effet, les candidatures avaient déjà traversé le stade des présélections dans les départements universitaires, les auditions, les vérifications au Minesup.

Et depuis juillet dernier, les dossiers reçus se trouveraient à la commission centrale de supervision du recrutement spécial, présidée par le secrétaire général des services du Premier ministre.

D’après la correspondance du 12 novembre, on pourrait croire qu’il ne reste plus que l’aval de la présidence de la République pour passer à la publication des enseignants recrutés. Des phases qui se succèdent alors même que les rentrées académiques dans les universités sont effectives.

En rappel, le président de la République a décidé du recrutement de 2000 enseignants à l’horizon 2021 au sein des établissements universitaires publics. Un recrutement devant s’étaler sur trois années dont 1000 en 2019, 500 en 2020 et 500 autres pour 2021.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé