› Société

Recrutement d’instituteurs : un réseau de présumés faussaires démantelé

Les présumés faussaires.

Ils sont soupconnés d’avoir introduits 74 noms fictifs au dernier concours de recrutement de 1000 instituteurs.

C’est le ministre de la Fonction publique et la Réforme administrative (Minfopra) du Cameroun qui se félicite du coup de filet de la police.

Sur son compte Twitter, le Minfopra Joseph Lé révèle que la police a démantelé un réseau de présumés faussaires.

Les membres de ce réseau sont soupconnés d’avoir introduit 74  noms fictifs dans les listes du dernier test de recrutement de 1000 instituteurs de l’enseignement maternel et primaire lancé par le gouvernement.

Ils ont été apprhéndés par les élements du commissariait central N° 1 de la ville de Yaoundé.

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé