› Eco et Business

Redevance aéroportuaire au Cameroun: les billets d’avion coûtent plus chers

A la suite d’un décret du Premier ministre camerounais, la redevance sur les passagers passe de 35.500 à 50.320 FCFA

« Les compagnies aériennes ont dû collecter le surplus de la redevance sur les passagers, le jour même du voyage, juste avant l’embarquement. Un contretemps qui a causé beaucoup de remous dans les aéroports de Yaoundé-Nsimalen et Douala en début d’année 2016», a relevé le quotidien national ce mercredi, 13 janvier 2016.

A l’origine de cette situation, la publication d’un décret du Premier ministre camerounais,Philémon Yang, instituant certaines redevances aéronautiques. Ledit texte est entré en vigueur le 01er janvier 2016, alors que des centaines de billets d’avions avaient déjà été vendus pour le compte de 2016.

« Il a clairement été dit que quelque soit le moment de l’achat du billet, il fallait introduire le surplus. Il appartenait donc aux agences ayant l’habitude de vendre des billets à l’avance de rattraper leurs clients, faute de payer le surplus elles-mêmes », lit-on dans les colonnes du quotidien national.

Suivant des dispositions dudit décret, les redevances sur les passagers au départ du Cameroun passent de 35.500 à 50. 320 FCFA. Soit une hausse de 14.820 FCFA. Actuellement le surplus de la redevance change en fonction des destinations. Il est de plus de 685 FCFA à l’intérieur du pays, 8.220 FCFA dans la sous-région Cemac et 14.820 FCFA à destination des autres pays.

Selon le même journal, le but de l’augmentation de la redevance citée est d’améliorer à termes le trafic dans les aéroports. C’est dans cette lancée que Philémon Yang avait mis sur pied en 2015, une commission chargée de penser le réajustement de la redevance de développement des infrastructures aéroportuaires.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé