Politique › Institutionnel

Réfugiés en situation d’urgence: Première réunion du comité interministériel

Les administrations impliquées vont travailler avec des sous-comités pour avoir une vue pertinente de la situation au niveau national.

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi, à la tête du comité interministériel créé le 13 mars 2014 par le président de la République pour gérer les situations d’urgence des réfugiés au Cameroun, a tenu en fin de semaine, le 28 mars 2014, la première réunion du comité.

Il ressort de cette première session que le gouvernement entend travailler étroitement avec les partenaires au développement dans la gestion du flux de réfugiés que le pays continue d’accueillir sur son territoire, et que des sous-comités en région seront mis en place au niveau des ministères et institutions concernés (Relations extérieures, Défense, Santé Publique, Conseil national de sécurité, Gendarmerie nationale, Sûreté nationale). Ces sous-comités permettront de renseigner le comité avec des informations pertinentes pour le suivi au plan national.

Cette instance mise en place le 13 mars 2014, se réunit hebdomadairement sous convocation de son président, comme le précise l’arrêté qui l’institue. Elle devra déjà envisager des solutions pour les 110.000 réfugiés déjà recensés officiellement ces derniers mois au Cameroun, en majorité des Centrafricains.

110.179 réfugiés sont déjà recensés à travers les 10 régions du Cameroun
francetvinfo.fr)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé