Politique › Institutionnel

Règlements de comptes dans la communauté ivoirienne au Cameroun

La tête du président de la communauté ivoirienne de Douala -jugé acquis au président déchu – est mise à prix par les pro-Ouattara

La fronde enfle dans les milieux ivoiriens de Douala. En effet, les ivoiriens installés dans la capitale économique piaffent d’impatience de voir enfin l’actuel président de leur communauté démissionner de ses fonctions. Et pour cause, le président actuel de la communauté ivoirienne de la ville de Douala est accusé d’être un partisan de l’ancien président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo. Selon ses accusateurs, le président de la communauté ivoirienne de Douala a organisé une cérémonie de soutien au président Gbagbo à la suite des dernières frappes militaires onusiennes et françaises en Côte d’Ivoire. A en croire ses détracteurs, la cérémonie de soutien au président Laurent Gbagbo était meublée de « whisky et de champagne ».

Le casting des participants à cette cérémonie aurait été des plus sélectifs. « Monsieur le président de la communauté n’avait invité que ses amis intimes », explique un ressortissant ivoirien rencontré à Douala. Les intimes de M. Zadi ne se recruteraient que parmi l’élite ou « les riches ». Suffisant pour dénoncer à la pelle son incapacité à rassembler, ou à gérer les différents problèmes que rencontrent les ivoiriens de la métropole économique camerounaise. « Il ne lève jamais le petit doigt pour venir en aide aux compatriotes en délicatesse avec les services d’immigration au Cameroun », soutient un ivoirien.

ADO la solution ?
Avec la venue d’un nouvel homme fort à la tête de la Côte d’Ivoire, les ivoiriens de Douala voudraient s’arrimer à la donne Alassane Dramane Ouattara. Celui-ci se présente comme un rassembleur et un homme de paix qui veut reconstruire son pays. Les ivoiriens de Douala espèrent à la tête de leur communauté un « client » ayant le même profil idéologique que ADO. Le souhait de tous est que la chose arrive le plus tôt possible. Selon des indiscrétions, une assemblée générale extraordinaire de la communauté est en préparation à l’effet de provoquer une élection d’un nouveau président de communauté. « Enfin, ce Zadi va déguerpir », réagit un ivoirien de la capitale économique camerounaise.

A Yaoundé, la nouvelle donne a pris corps après le scrutin présidentiel ivoirien. Le président de l’antenne FPI de Yaoundé, par ailleurs président de la communauté ivoirienne de Yaoundé, a pris faits et cause pour Alassane Dramane Ouattara. Yaya Stéphane ne cache pas ce retournement de veste. Le célèbre styliste laisse trôner, sur l’un des murs de son atelier, un grand portrait d’ADO dans une majestueuse attitude de président de la République de Côte d’Ivoire.

La chute de Laurent Gbagbo crée des dissensions au sein de la communauté ivoirienne du Cameroun
Reuters/Str Old)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé