Eco et Business › Tech

Régulateurs en Afrique centrale : 3 Camerounais dans le nouveau bureau

Ils ont été commis le 22 mars 2022 à Douala à l’occasion de la sixième session ordinaire de la conférence des régulateurs de l’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique centrale (Artac).

Le Congolais Louis-Marc Sakala est le nouveau président de l’Artac. Il remplace à ce poste Candido Muatetema Baita. Pr Philémon ZOO ZAME, DG de l’ART au Cameroun est quant à lui, Régulateur garant du groupe.

Bernice Otie, du Cameroun est au secrétariat permanent et la Camerounise Madelaine Abossolo est pour sa part, Assistant du secrétariat permanent. Ils ont pris fonction le 22 mars 2022 à l’occasion de la sixième session ordinaire de la conférence des régulateurs de l’Artac.

L’ARTAC est une organisation interétatique regroupant les régulateurs des sous-régions CEMAC-CEEAC-COPTAC. Elle a été créée avec des objectifs précis pour relever certains défis qui se posent dans la sous-région Afrique centrale. Des organes, mis en place à la création, concourent à son fonctionnement.

Elle a été créée pour constituer une plateforme d’échanges en vue de l’harmonisation des points de vue dans la sous-région, la formation et l’entraide face aux défis rencontrés.

L’un des principaux objectifs visés par l’ARTAC est de « contribuer à la création d’un marché commun des télécommunications et TIC et à une bonne mise en œuvre des politiques et stratégies nationales des télécommunications/TIC en Afrique centrale, en particulier et en Afrique en général ».


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé