Société › Société

Religion: Ces prophéties qui inquiètent les camerounais!

De nombreux leaders d’associations religieuses chrétiennes prédisent une évidence; le Cameroun pourrait connaître une crise sociale majeure

Le 17 décembre 2008, Samuel Percée un homme au service dit-il de Dieu annonce avoir eu des visions. Le quotidien Le Messager qui rapporte cette information détaille le contenu de ces visions. Dans sa vision, le religieux affirmerait avoir vu des scènes communes de guerre civile en Afrique, c’est-à-dire des Hommes armées de machettes et de fusils, découpant d’autres personnes. Il affirme aussi que dans cette vision le Seigneur lui aurait prédit que ces images qu’il voyait étaient la marque d’une situation de brutalité dans laquelle il pourrait y avoir près de deux millions de morts. Bien avant lui de nombreuses autres personnes portant le titre de prophète ont fait des prédilections analogues. Pour exemple, le très célèbre et contesté pasteur T.B. Joshua, avait lui aussi tenu un discours similaire. Selon ce dernier, le Cameroun aurait été sous la menace d’un malheur imminent. Cependant, et c’est ce qui est intéressant, ces malheurs peuvent ne pas survenir, il suffirait pour cela que les camerounais sortent massivement pour assister à des campagnes d’évangélisation soit comme évangélisateurs, soit comme évangélisés. Dans sa lancée prophétique, il dit aussi qu’entre autres solutions, on pourrait y remédier par l’organisation d’une prière nationale collective de repentance et aussi une évangélisation nationale agressive.

La question divise la société entre ceux qui croient et ceux qui n’y croient pas. Mais les divisions les plus fortes sont retrouvées au c ur des religieux catholiques. A l’annonce de ces prédictions, nombreuses sont les associations chrétiennes qui ont pris le problème très au sérieux et ont organisé des ripostes qualifiées d’appropriées. A Douala par exemple, il y’a quelques semaines, où les rues ont connu une forte effervescence des chrétiens dans le cadre d’une marche pour le Christ. Dans le même ordre d’idées, deux radios locales à tendance religieuse chrétienne ont lancé un programme radiodiffusé dont l’objectif serait à terme de ramener au moins 100 000 âmes sur le chemin du Christ. On a aussi vu affichées au milieu des axes routiers des banderoles aux messages exhortant Dieu à protéger et à bénir le Cameroun.

Mais une bonne partie de l’église dite conventionnelle semble s’inscrire en faux par rapport à cette agitation. Interrogé sur la question, Samuel Claude Mahop qui est responsable du ministère évangélique à la mission du plein évangile laisse entrevoir tout son scepticisme dans les colonnes du journal Le Messager. Pour lui ces prophéties manquent de précision. Il pense qu’une prophétie devrait pouvoir donner des détails sur l’avènement des faits futurs. Il fait aussi mention du fait que les prophéties annoncées sont presque toujours suivies d’une demande de participation à des ministères d’évangélisation. Le pasteur Alain Bouwa lui tranche net avec cette prolifération des prophéties et se réfugie dans l’orthodoxie. Pour lui, les chrétiens doivent se départir des préjugés et faire preuve de recul, car la bible met en garde contre les faux prophètes.
Vrai pour les uns faux pour les autres, le débat ne préoccupe que très peu ceux qui restent cartésiens. Pour beaucoup d’entre eux, si le Cameroun devait vivre une tragédie il ne faudrait pas être un prophète pour le prédire. La situation socio économique du Cameroun doublée d’une tension politique certes couverte mais réelle, sont des indicateurs historiques de troubles sociaux. S’il est vrai que par leurs messages de tolérance les organisations chrétiennes peuvent aider à une gestion pacifique de leur situation, une meilleure gestion de leurs conditions matérielles d’existence serait bien meilleure que toutes les campagnes d’évangélisation.

Mgr Tonye Mbakot, archevêque de Yaoundé
journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut