Politique › Institutionnel

René Sadi : « Le Cameroun entend continuer de tirer parti de l’Agoa »

Une vue du centre-ville de Yaoundé. ©Droits réservés.

Le gouvernement réagi à la décision du président Donald Trump de retirer le Cameroun de la liste des bénéficiaires de ses avantages commerciaux au motif des violations des droits de l’Homme.

Le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi tance le président Donald Trump sur la décision de retirer ses privilèges commerciaux au Cameroun. Si la situation reste inchangée, Le pays ne bénéficiera  plus de l’Agoa, la Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique, à partir du 01er janvier 2020.

Yaoundé entend préserver ces accords, a fait savoir lundi René Emmanuel Sadi, réagissant  aux accusations de violation des droits de l’Homme portées contre les forces de défense et de sécurité Camerounaises. « L’Agoa  est une porte ouverte sur le grand marché des opportunités américain, et le Cameroun entend, en ce qui le concerne, continuer d’en tirer autant que faire se peut, parti, persuadé que, comme par le passé, le Cameroun remplit les conditions nécessaires à cet effet ».

Début novembre, Donald Trump a porté devant le Congrès américain sa volonté de mettre un terme aux accords commerciaux avec le Cameroun. Pays qu’il accuse de ne pas clarifier la situation au sujet des violations des droits humains et des actes de tortures commis par son armée dans les régions en crise du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord. Des allégations qui lui ont valu, lundi, le coup de gueule du ministre.

« Nous estimons que, tout enjeu, si bénéfique soit-il, doit être et demeurer compatible avec nos précieux acquis que sont l’Unité, l’Intégrité et la Souveraineté de la Nation », a déclaré ce membre du gouvernement, non sans avoir au préalable dénoncé « un jugement excessif ». Lequel « semble occulter ou minorer les exactions horribles perpétrées par les hordes déshumanisées de séparatistes », a décrié le ministre.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé