Société › Société

Rentrée scolaire 2013: Le train n’est pas encore parti pour tous les élèves

«Une pédagogie de l’excellence pour une République exemplaire» est le thème de cette rentrée au Cameroun

Sept heures quarante minutes au collège de la Retraite à Yaoundé hier lundi 2 septembre, le portail de cet établissement scolaire privé était déjà fermé le premier jour de rentrée. Plus d’une centaine d’élèves et de parents étaient hors de l’enceinte de l’établissement pour cause de retard. Le décor était pratiquement le même dans plusieurs établissements de la ville surtout privés. C’est la preuve que la rentrée scolaire est déjà effective au Cameroun, malheureusement, pas pour tout le monde. Gervaise Nampe était élève au lycée Technique de Yaoundé l’année scolaire dernière. Malheureusement elle ne pourra plus y retourner cette année après son échec au baccalauréat ESF puisqu’on ne peut tripler une classe dans un établissement public au Cameroun. Depuis le début du mois d’août, j’ai fait le tour des autres établissements techniques publics de la ville espérant avoir une place sans succès. A ce jour de la rentrée, je suis allée à un collège privé de la ville qui a une bonne réputation pour espérer une inscription explique la jeune élève. Un autre cas de figure est celui que la petite Ida Pouhe qui doit faire la classe de 6è cette année. Son papa explique qu’elle a eu le concour s’entrée en 6e au lycée de Bertoua dans la partie Est du pays. Mais pour des raisons professionnelles, nous devrons désormais vivre à Yaoundé. J’ai pu obtenir un transfert du lycée de Bertoua, mais depuis, je cherche à inscrire ma fille au lycée de Ngoa-Ekellé sans succès. Les responsables de cet établissement me demandent d’attendre encore un peu. Mon souci à cet instant est que je ne sais pas si finalement elle sera retenue. Sans compter le retard qu’elle aura sur les autres qui ont commencé le premier jour des classes.

A toute la jeunesse scolarisée, au lancement de cette rentrée 2031-2014 à Dizangué, le Ministre des Enseignements secondaires(Minsec) Louis Bapès Bapès a prescrit une pédagogie qui devra intégrer les valeurs sociétales d’intégration nationale, de civisme et de patriotisme, de discipline susceptibles de contribuer au développement total de notre pays. Selon le Minsec le thème sous lequel a été placé cette rentrée est «Une pédagogie de l’excellence pour une République exemplaire». A-t-il continué, un accent sera mis tout au long de l’année sur l’éducation civique et morale qui devra susciter auprès des enseignants et des enseignés un fort sentiment patriotique, la responsabilité, le respect de l’autre et de la chose publique. Car la République exemplaire ne saurait s’accommoder des travers sus évoqués (.) le thème de cette année nous interpelle tous à des attitudes nouvelles empreintes de patriotisme et de probité morale alliant dans le même élan, savoir, savoir-faire, et savoir-être, pour la construction d’un Cameroun fort et prospère où il fait bon vivre.

Rentrée scolaire: Certains élèves traînent encore les pas
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut