Société › Société

Retour des inondations au Nord Cameroun

Dans les localités de Wina, Datcheka et Doukoula, l’on signale également des ravages importants sur les voies de communication

Des dizaines de sans-abris, des habitations englouties ou écroulées, des champs de mil, d’arachides et des exploitations cotonnières complètement lessivés. C’est bilan des inondations qui ravagent depuis le weekend du 17 août 2013 le département du Mayo Danay, unité administrative de la région de l’Extrême-nord du Cameroun. Le centre de météorologie nationale y signale un niveau de pluviométrie ayant atteint durant les journées du 17 au 18 août les 15 millimètres.

Dans les localités de Wina, Datcheka et Doukoula, l’on signale également des ravages importants sur les voies de communication. Là bas, les routes sont bloquées par endroit, paralysant les espaces marchands des villages. Pis, le canton Bougoudoum voisin est menacé d’engloutissement en l’absence de digue de protection. Ce qui rend inquiet le maire de la ville de Bogo toute proche. Cette nouvelle menace de catastrophe arrive au moment où la Banque mondiale vient de financer un programme d’urgence visant à prévenir les inondations dans cette partie du pays. Par endroit, ces travaux sont réalisés presque à 80%.

En rappel, à pareil moment l’année passée, la région de l’Extrême-nord du Cameroun et une partie de la région du Nord avait été le théâtre d’inondations ayant causé de nombreuses pertes matérielle et en vie humaine. Cette année, les autorités gouvernementales et leurs différents partenaires au développement s’attellent à maîtriser les affres des pluies torrentielles annoncées par la météo.

Retour des inondations au Nord Cameroun
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut