Politique › Institutionnel

Réunification du Cameroun : Enfin la célébration !

Attendue depuis 2010, la date de célébration de la réunification a été rendue publique par le cabinet civil de la présidence de la République. Ce sera le 20 février 2014.

« Monsieur le président de la république, son excellence Paul Biya, effectuera, en compagnie de Son Epouse Madame Chantal BIYA, une visite officielle dans la Région du Sud-Ouest, pour présider, le jeudi 20 février 2014 à Buea, les manifestations du Cinquantenaire de la Réunification du Cameroun », indique intégralement le communiqué qui a été rendu public ce vendredi en début d’après-midi. Information du directeur du cabinet civil de la Présidence de la République, Martin Belinga Eboutou.

Il faut dire que cette date vient rassurer nombre de Camerounais sur la tenue effective de cet événement qui a été tant reporté. On se souvient en effet que c’est dans son discours « à la Nation » du 31 décembre 2009 que le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, eut à annoncer la célébration des cinquantenaires de l’indépendance et de la réunification du Cameroun. « Mes chers compatriotes, Le cinquantenaire de l’indépendance en 2010 vient comme en prélude au cinquantenaire de la Réunification que nous célébrerons en 2011 », avait -il alors déclaré. Dans son discours à la jeunesse prononcé le 10 février 2014, le président de la République indiquait que ce serait « dans quelques semaines ».

Si l’indépendance que le Cameroun a acquis le 1er janvier 1960 a été effectivement célébré en 2010, il a fallu attendre ce 14 février 2014 pour être fixé sur la date du cinquantenaire de la Réunification, événement survenu le 1er octobre 1961. Cette date rappelle l’intégration du Southern Cameroon (qui était alors britannique) à la République du Cameroun (francophone), indépendante depuis 1960. Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest, sera l’hôte de cet événement. La ville fut de 1961 jusqu’à l’avènement de l’Etat unitaire en 1972, la capitale de l’Etat fédéré du Cameroun occidental. Au début du XXè siècle, c’est également elle qui fut érigée, pendant une courte période, de 1901 à 1909, en capitale de la colonie allemande du Cameroun.

Les commentateurs politiques pourront s’interroger sur la symbolique du 20 février 2014 comme choix de célébration pour une réunification qui a eu lieu un 01er octobre. Il faudra toutefois se rappeler que le cinquantenaire de l’indépendance n’a pas également célébré un 01er janvier. Le clou des festivités pour cet événement avait en effet été la tenue de la Conférence internationale « Africa 21 » du 18 au 19 mai 2010 sur le thème : « L’Afrique, une chance pour le monde : réalités et défis ». Buea redevient le 20 février, le temps d’une célébration, la capitale.de la réunification.


PRC)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé