Société › Société

RFI: Ahmed Baba devant le tribunal militaire de Yaoundé

Correspondant de Radio France Internationale en langue hausa, il comparaît ce lundi, 29 février, après plusieurs mois de détention au secret jusqu’à début décembre

C’est une évolution positive dans le dossier d’Ahmed Abba. Ce correspondant de RFI en langue hausa comparaît ce lundi, 29 février 2016, devant le tribunal militaire de Yaoundé, après plusieurs mois de détention au secret, jusqu’à début décembre.

Il avait été arrêté le 30 juillet 2015 par les forces de l’ordre camerounaises à Maroua, au Nord du pays, dans le cadre des opérations engagées contre Boko Haram.

Pour RFI, un examen attentif de l’ensemble des interventions d’Ahmed Abba à l’antenne a permis d’attester de la totale impartialité de son travail journalistique.

Radio France Internationale, particulièrement attachée au principe de la présomption d’innocence, fait pleinement confiance à la justice camerounaise pour que son correspondant bénéficie d’un procès juste et équitable, et que toute la lumière soit faite sur ce dossier.


rfi.fr)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé