Personnalités › Diaspora

Richard Bona : « Je n’ai pas pu accompagner ma mère vers sa dernière demeure »

Richard Bona. ©Droits réservés

Dans un post publié sur son compte Facebook, le chanteur accuse « certains membres du régime » Biya de l’avoir empêché d’assister aux obsèques de sa mère.

Le bassiste camerounais Richard Bona est une fois de plus en colère contre le régime Biya. A la base de cette nouvelle crise, une vidéo diffusée le 11 juillet sur la page Facebook officielle du président Paul Biya, où l’on vante les mérites du Cameroun et dans laquelle son image apparaît.

La vidéo, qui dure 1min 44 sec, présente le Cameroun dans toute sa diversité et sa richesse. Des richesses que la vidéo présente aussi par ses leaders, tous domaines confondus ; du sport à la culture on peut découvrir Roger Milla, Adolphe Teikeu, Manu Dibango, Grace Decca et … Richard Bona.

Une présence qui a provoqué une sortie musclée de l’artiste qui, comme à son habitude, n’a pas mâché ses mots pour exprimer son courroux. Richard Bona en a profité pour accuser les membres du régime de l’avoir empêché d’assister aux obsèques de sa mère. « À Mr BIYA et son Gouvernement … Je vous prie immédiatement de retirer mon image de votre vidéo. Droit à l’image oblige!!! Et c’est toujours vous qui recommencez… Encore et Encore… Que cherchez-vous? Je n’ai pas pu accompagner ma mère vers sa dernière demeure, parce que certains membres du régime ont décidé qu’officieusement ou officiellement je suis personne “NON GRATA” au Cameroun… »

Une décision que Richard Bona dit avoir « respecté en silence » et que de son côté il n’aimerait pas que le gouvernement affiche son image, auquel cas il se battra « pour que certains responsables aient des restrictions de voyage dans certains pays », ou alors il fera un procès à l’Etat du Cameroun. Il ajoute par ailleurs avoir « dit ne plus revenir [au Cameroun] tant qu’on exige un visa à l’un et pas à l’autre » en référence aux personnalités camerounaises ayant la double nationalité. « Je n’ai de leçons à recevoir de personne. Et oubliez moi… » conclue-t-il enfin.

En rappel, Richard Bona avait annoncé le décès  de sa maman le 1er juin dernier.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut