› Eco et Business

Rio Tinto Alcan quitte l’actionnariat d’Alucam

La mesure prendra effet le 31 décembre 2014. Pour la firme canadienne, le plan d’affaires de la présidence d’Alucam ne rencontrait plus les priorités stratégiques du groupe

Rio Tinto Alcan cherche un investisseur pour reprendre ses actions dans la Société Alucam, spécialisée dans la production d’aluminium. «Rio Tinto Alcan a fait connaître au gouvernement du Cameroun ainsi qu’au Conseil d’administration du groupe Alucam, sa décision de quitter l’actionnariat du groupe Alucam au 31 décembre 2014», rapporte un communiqué signé de la branche aluminium du groupe minier Rio Tinto mercredi, 08 octobre.

«Nous sommes fiers de notre participation dans le groupe Alucam au cours des dernières décennies. Toutefois il est clair que la pérennité du groupe Alucam repose sur un plan d’affaires qui ne rencontre plus les priorités stratégiques de Rio Tinto Alcan», déclare Arnaud Soirat, Président et chef de la direction du groupe Métal Primaire chez Rio Tinto Alcan dans ce communiqué.

Le groupe canadien indique toutefois qu’il va continuer à assurer l’assistance technique auprès du Cameroun dans l’attente d’un repreneur. Alucam, que dirige Alain Malong, est détenue par Rio Tinto Alcan et le gouvernement du Cameroun respectivement à hauteur de 46,7%. Le reste étant divisé entre l’Agence française de développement (5,6%) et les employés (1,1%). Le personnel d’Alucam est composé de 570 personnes qui assurent la production de 100.000 tonnes d’aluminium chaque année. Les opérations d’Alucam sont situées dans les villes d’Edéa et Douala.

Rio Tinto Alcan va continuer à assurer l’assistance technique dans l’attente d’un repreneur
theguardian.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé