International › APA

Riposte contre le terrorisme et sortie du président de la CENI en couverture des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè, parvenus à APA ce mercredi matin, commentent largement la sortie du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, fait la veille sur la crise au sein de l’institution, sans oublier la riposte des Forces de défense et de sécurité (FDS) contre le terrorisme.«Sécurité dans le Sahel : Une trentaine de terroristes abattus par le FDS», titre le quotidien privé Aujourd’hui au Faso qui cite un communiqué de l’armée burkinabè.

Le sujet est évoqué dans la rubrique ‘’Révélations » du quotidien Le Pays, sous le titre: «Lutte contre le terrorisme au Burkina : une trentaine de djihadistes abattus».

Pour sa part, le journal Le Quotidien consacre sa manchette à la conférence de presse animée, la veille à Ouagadougou, par le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, en affichant : «Accusation de malversations à la CENI : Newton Ahmed Barry fait appel à la cour des comptes et à l’ASCE/LC (Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption, Ndlr)».

Le journal rapporte également ces propos de M. Barry : «si il s’avère que j’ai donné un marché à un proche dans le but de recevoir des rétributions occultes, j’en tirerai les conséquences en demandant à la communauté musulmane de procéder à mon remplacement».

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, de son côté, met en exergue, la réaction de Newton Ahmed Barry, à propos du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré.

En effet, le président de la CENI se pose cette question: «Si je dois ramper devant Zéphirin, que ferai-je devant Roch (Marc Christian Kaboré, président du Faso) ?».

Aujourd’hui au Faso mentionne à sa Une : «Newton Ahmed Barry se défend : +J’ai beaucoup de défaut, mais pas la cupidité+», là où Le Pays laisse lire : «Newton Ahmad Barry à propos des accusations de mauvaise gestion à la CENI : +moi, j’ai un seul prix, il est inatteignable, la dignité et l’intégrité+».

Le quotidien à capitaux publics Sidwaya résume la situation lorsqu’il arbore: «Accusation de la gouvernance à la CENI : Newton Ahmed Barry crache ses vérités».


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé