› Santé

Coronavirus : le Cameroun affiche un niveau de préparation moyen (étude)

Yaoundé, la capitale du Cameroun

Selon une étude de l’école de Santé publique de l’Université américaine John Hopskin, le Cameroun affiche un niveau de préparation moyen contre le Coronavirus.

Ce niveau de préparation qu’affiche le pays  est lié aux multiples initiatives prises par le gouvernement Camerounais  pour mieux  faire face à cette épidémie qui s’est déjà propagée dans 40 pays dans le monde dont deux en Afrique (Egypte et Algérie).

Le 24 janvier dernier, à l’issue de plusieurs concertations entre le ministre de la Santé publique et autres experts de santé, le Cameroun a adopté un plan de préparation et de riposte contre cette grippe qui compte aujourd’hui 82 168 cas confirmés et 2 801 morts dans le monde.

Dans sa stratégie, le ministère de la Santé publique a mis sur pied un dispositif d’urgence sanitaire à l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen, lequel dispositif comprend des cameras thermiques, des thermo flash et autres outils qui permettent de diagnostiquer rapidement les passagers au niveau de l’aéroport. Les mêmes outils devraient être déployés dans les postes aéroportuaires (Nsimalen, Douala et Garoua) et portuaires (Kribi et Douala) du pays.

Cependant, ce niveau de préparation évoqué par l’université américaine peut soulever des inquiétudes lorsqu’on sait par exemple qu’à ce jour le Cameroun dispose d’une seule salle d’isolation pour les patients détectés positif au Coronavirus. Cette dernière est située à l’hôpital Central de Yaoundé. Ce qui complique la prise en charge d’un cas identifié dans une autre ville du pays ou alors la prise en charge simultanée de plusieurs cas.

Les capacités de laboratoire du Cameroun quand à elles sont bonnes puisqu’au niveau du Centre pasteur de Yaoundé, le plateau technique qui a été approvisionné en réactif permet de diagnostiquer le Coronavirus.

Dans l’ensemble, si on note une bonne coordination du gouvernement dans la mise en place d’une stratégie de riposte au Coronavirus, il faut tout de même relever que le déficit d’infrastructures et de personnels de santé dans le pays laisse perplexe sur la réelle capacité du Cameroun à apporter une réponse efficace à une épidémie de l’ampleur du Coronavirus.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé