Politique › Institutionnel

Robert P. Jackson: Le nouveau visage de l’administration américaine au Cameroun

Il a été nommé ambassadeur des USA au Cameroun dans le cadre d’une réorganisation partielle de l’administration américaine des Affaires étrangères

Profil du nouvel ambassadeur
La nouvelle a été rendue publique par un communiqué officiel du département d’Etat américain. Il rapporte que le président américain Barack Obama a décidé de mettre de nouveaux hommes clés, pour la conduite de sa politique étrangère. Trois ambassadeurs ont été nommés, dont celui d’Irak, du Chili. Au Cameroun, Robert P. Jackson prendra le poste de Janet Garvey arrivée en fin de séjour. Je remercie ces hommes et femmes d’expériences, d’avoir accepté de servir mon administration à un moment où nous réunissons nos efforts pour faire face aux défis urgents de notre nation. J’entends travailler avec eux dans les prochains mois et même les prochaines années, a affirmé le président américain, dans la note annonçant ces nouvelles nominations. Robert P. Jackson le nouvel ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun occupe actuellement les fonctions de premier secrétaire à l’ambassade américaine à Rabat au Maroc. Avant cela, il a été chef de mission adjoint et chargé d’affaires au Sénégal, directeur du Bureau pour la promotion des droits de l’homme et la démocratie au Département d’État à Washington, DC, conseiller aux affaires politiques et économiques à l’ambassade américaine à Abidjan, responsable de la section politique à Lisbonne au Portugal, Directeur adjoint de la division d’orientation à l’Institut du service extérieur du département d’Etat.

Un expert de l’Afrique et de la démocratie
C’est un homme qui connait bien l’Afrique qui a été choisi pour remplacer Janet Garvey. La nomination de cet expert en administration des ressources nationales pourrait faire croire à un début de changement dans la politique africaine de l’administration Obama. Mais, certains experts craignent que ce soit juste un remaniement formel, sans grands objectifs politiques ou économiques. Les observateurs relèvent que de nombreux hommes et femmes connus et respectés en Afrique occupent de hautes fonctions dans l’administration américaine, mais que la politique de Washington vis à vis du continent africain reste très encadrée.

Steve Mc Donald, Directeur du programme Afrique du Centre Woodrow Wilson, partage cet avis. Le secrétaire d’Etat adjoint aux Affaires africaines, Johnnie Carson, est un professionnel respecté sur le terrain. Michelle Gavin, chargée de l’Afrique au Conseil national de sécurité, est aussi très respectée. Susan Rice, l’ambassadeur à l’ONU, est bien connue en Afrique et elle aussi est très respectée, tout comme bon nombre d’émissaires spéciaux, celui pour la région des Grands Lacs. (.) Mais on ne voit pas encore de changement de politique., a-t-il affirmé.

Poursuivre le plaidoyer pour une meilleure gouvernance
Robert P. Jackson prendra au Cameroun le relais des différents chantiers laissés par Janet Garvey. L’avis personnel de cette dernière sur la situation au Cameroun est assez pessimiste. Jusqu’ici, j’ai souligné certains acquis. Mais, nombre des préoccupations que j’avais au sujet de l’orientation et des problèmes du Cameroun à mon arrivée sont restées sans solution – à certains égards, je suis plus inquiète que je ne l’étais il y a quelques années, a-t-elle souligné alors qu’elle prononçait une allocution à Douala la capitale économique. Par le passé, je vous ai parlé de la corruption, de la crise financière, des problèmes liés au climat des affaires, et de la nécessité pour les Camerounais de prendre l’avenir du pays entre leurs mains. Tous ces thèmes demeurent d’actualité, a ajouté la diplomate américaine, qui reste convaincue que le Cameroun demeure un pays où faire des affaires est extrêmement difficile. Depuis son arrivée au Cameroun en 2007, Janet Garvey a plaidé auprès de l’administration camerounaise pour l’amélioration de la gouvernance et l’amélioration des conditions d’une bonne évolution de la démocratie.

Robert P. Jackson, ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut