Culture › Mode

Rodrigue Mbock Noumb : Sérigraphe en quête de sensations!

Malgré des lauriers, il continue de créer. Pour le bonheur de l’art.

Du 15 au 20 juillet prochain, Yaoundé vibrera aux sons et rythmes du hip hop, du slam et du rap. Ce sera dans le cadre du festival  » Couleurs urbaines « . Un événement que Rodrigue Mbock Noumb aura marqué de son empreinte. Lui qui en a réalisé le visuel.  » J’ai été bien sûr heureux d’avoir gagné ce concours. Sans plus. Car cela rentre dans le parcours d’un artiste qui n’est pas à sa première expérience « , commente-t-il laconique. Un concours donc de gagné qui fait suite à nombre d’autres.

Ici et ailleurs. Comme le logotype de la Fondation Muna. Ou encore le concours panafricain de l’association française Réseau médicaments et développement (ReMed) qui lui a réservé la 2è place derrière un Malien. Des lauriers qui sont loin de donner la grosse tête à ce jeune homme de 29 ans, originaire d’Edéa, qui arpente les sentiers de la sérigraphie depuis plus de dix ans.  » Je suis en fait un autodidacte de la sérigraphie, frappé que je suis par l’expression artistique des couleurs dans toute leur harmonie « , précise-t-il. Des harmonies que le public peut constater à l’Espace Oyenga, sis pas loin de la direction d’Hysacam à Yaoundé où il expose depuis quelques semaines.

Là bas, il pourra apprécier les premières tentatives de ce que Rodrigue Mbock nomme  » No limit « .  » C’est en fait un concept que je me suis mis à butiner depuis peu et qui consiste à faire savoir et montrer que chacun peut être son propre designer. Ainsi, je reçois ceux qui le souhaitent, les écoute sur ce qu’ils souhaitent voir figurer sur les T-shirt et leur fait des propositions « . Au bout, des résultats étonnants qui commencent à plaire. Sauf que l’artiste regrette de ne pouvoir produire en grande quantité du fait de certaines difficultés dont la moindre n’est pas la qualité du matériel.  » Ce qui est disponible n’est que le 2è, voire le 3è choix. Des produits asiatiques qui sont loin de donner la qualité espérée. Les fournisseurs arguent de ce que les produits de qualité ne s’écoulent pas « .

Toujours au rayon des problèmes, il y a la forte concurrence chinoise qui  » a l’avantage d’être réalisée à domicile à des coûts favorables. Ce qui n’est pas mon cas « . Des difficultés qui limitent la clientèle. Mais qui ne découragent pas celui qui a depuis la rentrée 2007 pris une inscription en Arts et spectacles à l’université de Yaoundé I. Histoire de  » rechercher une complémentarité artistique dans la mesure où je créée en permanence. Si je peux bien me tenir en sérigraphie et en art plastique, il n’en est pas de même des autres pans de l’art « . Avec sans doute l’ambition à terme d’être  » le plus polyvalent possible « . Même s’il se considère par dessus-tout  » graphiste dans l’âme « .

Rodrigue Mbock Noumb
www.quotidienmutations.info)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut