Société › Société

Roger Nkodo Dang se réconcilie avec la presse camerounaise

(c) Droits réservés

Le président du Parlement panafricain, Roger Nkodo Dang, a tenu vendredi 08 novembre 2019, une conférence de presse, au cours de laquelle, il a voulu faire la paix avec la presse nationale.

Le président Roger Nkodo Dang a présidé une conférence de presse ce vendredi 08 novembre 2019, à Yaoundé. Une conférence lors de laquelle, il a tenu une fois de plus à s’expliquer sur les accusations dont il fait l’objet, mais également se réconcilier avec la presse camerounaise.  « C’est l’occasion d’une réconciliation avec la presse. Je me suis dit qu’il faut que je vous informe sur ce qui s’était passé, pour que dans le futur, vous soyez bien outillé pour faire votre travail », se justifie-t-il.

Des poursuites, qui ont fait couler beaucoup d’encre et salive. Le président du Parlement panafricain s’est fait tirer dessus par la presse, qui selon lui, n’avait aucune preuve sur ce qu’elle disait. « La presse camerounaise s’est trompée de bonne foi, car elle n’avait pas d’informations. Elle n’avait pas les éléments du dossier. Elle s’est lancée dans tout ce qui a été dit, par une certaine presse internationale dite de référence ».

En 2018, alors qu’il vient de gagner les élections présidentielles du Parlement panafricain, le président Roger Nkodo Dang, a fait face à de nombreuses accusations. Il s’agissait notamment de détournement de fonds de plusieurs millions de dollars, mais aussi d’harcèlement sexuel.

Un détournement d’un montant, qui jusqu’aujourd’hui, reste inconnu. Le président Roger Nkodo Dang a parlé de plusieurs millions de dollars américain, mais n’a pas voulu se prononcer sur la somme exacte. « Ce que je peux vous dire c’est que, le parlement a perdu beaucoup de milliers de dollars américains, voir des millions. Je ne peux pas donner les chiffres approximatifs car c’est une procédure qui est en cours, mais les pertes sont importantes », dit-il.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé