Société › Société

Rotary international: Douala accueille la 29ème conférence du district 9150

La ville accueille du 12 au 16 avril, 400 participants venus des 10 pays que compte ce district

Une roue avec 24 dents, comme pour rappeler à celui qui la porte qu’il est au service de l’humanité 24 heures sur 24. Telle est la symbolique du logo de cette association, le Rotary International. Le District 9150, l’un des 530 dans le monde entier, tient dès ce mardi 12 avril à Douala, sa 29ème conférence internationale. A cet effet, le gouverneur dudit District Marceline Enganalim était face à la presse le jeudi 7 avril, l’occasion de présenter l’événement, et surtout de rappeler son importance, vu que la dernière réunion du genre au Cameroun s’est tenue il y a neuf ans. Il s’agit en effet d’une réunion annuelle destinée à développer le programme du Rotary par la camaraderie et des discussions sur des questions relatives à l’actualité et à notre environnement. Ainsi, jusqu’au samedi 16 avril 2011, près de 400 amis comme s’appellent les membres du club, venus des dix pays qui constituent ce District 9150, séjourneront au Cameroun. Le programme de ces quatre jours prévoie tout d’abord la formation des dirigeants élus les 12 et 13 avril à l’hôtel Sawa, notamment le futur gouverneur du District qui est déjà connu, c’est un congolais de Kinshasa qui prendra ses fonctions le 1er juillet prochain et ses subalternes. Elle portera sur le rappel de la feuille de route, le leadership et la gouvernance. Ensuite il y aura la conférence en elle-même du 14 au 16 avril au Castel Hall, avec divers points sur la table des discussions : L’enfance en détresse, le post polio, les changements climatiques et l’engagement rotarien.

Rotary International, secte ou pas ?
La question revient à chaque fois, et la présidente n’a pas manqué de le relever: le contraire m’aurait surpris si je sortais de cette conférence sans avoir à répondre à cette question avoue-t-elle. Contrairement à ce que pense l’imagerie populaire, le Rotary International n’est pas une secte, mais une association mondiale qui a pour mission de rendre service à autrui, de promouvoir des normes éthiques élevées, de faire progresser la compréhension, la bonne volonté et la paix dans le monde grâce à sa communauté de dirigeants du monde des affaires, de professions libérales et d’associations affirme l’actuelle présidente du District 9150. En plus, il n’y a aucun secret. Les réunions sont ouvertes et se tiennent à des endroits où vous-mêmes pouvez y assister et les rotariens ne se cachent pas, ils sont fiers de l’être. Le Rotary est une organisation humanitaire de haut rang reconnue par l’ONU, l’OMS.. Mais d’où proviennent donc les fonds qui servent à mener toutes les actions de l’association ? les fonds proviennent essentiellement des cotisations des membres, des dons et des legs déclare le gouverneur. Entre autres actions déjà menées sur le terrain par le Rotary au Cameroun, on cite la construction de salles de classes dans divers établissements scolaires ainsi que des dons dans des hôpitaux et autres structures sociales du pays.

Marceline Enganalim, gouverneur du District 9150
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé