Personnalités › Success Story

Rouen: un prêtre camerounais à l’église de Saint-Saëns

L’abbé Tchamabé-Tchameni, né à Bafang au Cameroun, a officiellement pris ses fonctions d’administrateur de ladite paroisse au cours d’une messe célébrée dimanche

L’abbé Pierre-Patrice Tchamabé-Tchameni a pris officiellement ses fonctions au cours de la messe célébrée dimanche 13 septembre 2015 à 15 h 30 en l’église de Saint-Saëns. Messe présidée par l’abbé Benoît Bréant, vicaire épiscopal.

Le nouvel abbé est né le 03 août 1966 à Bafang au Cameroun. Il a trois frères, dont un est décédé, et deux s urs. Après ses études, il entre au grand séminaire de la province ecclésiastique de Douala.

En octobre 1996, son évêque, Mgr Dieudonné Watio, évêque de Nkongsamba, l’envoie en France au séminaire Saint-Jean-Marie-Vianney d’Ars-sur-Formans dans l’Ain, où il sera ordonné diacre en 1998, à Saint-Didier dans le Vaucluse où il poursuivra sa formation jusqu’en 2000.

Entre-temps, il retourne au Cameroun pour être ordonné prêtre, à Nkongsamba le 2 janvier 1999. En 2000, il est nommé prêtre au service du séminaire Saint-Jean-Marie-Vianney d’Ars-sur-Formans dans l’Ain.

En 2006, L’abbé Pierre-Patrice Tchamabé-Tchameni devient prêtre auxiliaire de la paroisse de Bresles du diocèse de Beauvais, Noyon et Senlis, assurant également une présence sacerdotale au centre hospitalier de Beauvais, puis en 2009 curé de la paroisse de Picardie verte du diocèse de Beauvais, Noyon et Senlis (à Grandvilliers) jusqu’à sa nomination pour le diocèse de Rouen comme administrateur de la paroisse Saint-Saëns de Saint-Saëns-forêt d’Eawy, en juin 2015.

Il succède à l’abbé Jean Berhault décédé le 20 novembre 2014.

L’abbé Tchamabé-Tchameni a été ordonné prêtre en 1999.
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé