International › APA

« Sadio Mané peut bel et bien prétendre au Ballon d’Or » (juré)

Pas d'image

L’international sénégalais Sadio Mané, sociétaire de Liverpool (Premier League anglaise), s’est invité sur la table des plus grands joueurs de la planète foot au point de « prétendre au Ballon d’Or » 2019, a reconnu dans un entretien avec APA, le journaliste Aliou Goloko, l’un des 180 jurés de cette prestigieuse récompense décernée annuellement par le magazine français France Football.Sadio Mané, Ballon d’Or. Vous y croyez ?

« Il a des chances réelles de l’être tout comme les 29 autres nommés. Mais le Sénégalais, avec un groupe de trois voire quatre joueurs, a effectué une saison beaucoup plus expressive en termes de performances et de résultats. C’est un vote et il va falloir comptabiliser l’ensemble des voix des membres du jury pour déterminer le gagnant. Je pense que Sadio, avec son excellente saison, peut bel et bien prétendre au Ballon d’Or de cette année ».

Quels sont les atouts de Mané dans la quête de ce sacre ?

« Sadio a remporté la Ligue européenne des Champions. Dans la compétition interclubs la plus célèbre, il a eu un réel impact dans la victoire de Liverpool. Sur son continent, il est allé jusqu’en finale de la Coupe d’Afrique des Nations avec toujours la même influence. Mané a marqué des buts décisifs dans le parcours du Sénégal. Ce sont des éléments qui entrent en considération. En plus, depuis le début de la nouvelle saison, il marche encore sur l’eau. Il est très performant aussi bien en club qu’en sélection. Il a été décisif lors du match amical entre le Sénégal et le Brésil. En Champion’s League et en Premier League, il continue à tirer les Reds vers le haut en marquant des buts ».

Malgré tout, la Fifa et l’Uefa ne l’ont pas choisi comme meilleur joueur de la saison 2019. Est-ce un handicap insurmontable ? 

« L’Uefa a remis le titre de meilleur joueur au défenseur Virgil Van Dijk (Liverpool, Pays-Bas). Celui de la Fifa est revenu à l’attaquant Lionel Messi (FC Barcelone, Argentine). Ce sont des résultats qui peuvent influencer le choix de quelques membres du jury. Et au cas échéant, cela pourrait porter préjudice à Sadio Mané ».

Les footballeurs africains sont-ils sous-évalués ?

« Dans le onze-type de la Fifa, il n’y a aucun Africain même si Sadio Mané, Mohamed Salah voire Pierre-Emerick Aubameyang ont avancé pas mal d’arguments. Vu sous cet angle, on peut dire que les footballeurs africains sont sous-évalués. Cela dit, il ne faut pas que notre origine nous rende aveugle sur les performances des autres joueurs. Cela ne devrait pas choquer les gens de voir Lionel Messi, Virgil Van Dijk, Kylian Mbappé ou encore Cristiano Ronaldo désignés Ballon d’Or ».

Certains soutiennent que les jurés de l’Afrique doivent voter pour les joueurs du continent. Qu’en pensez-vous ?

« Le fait d’être Africain ne veut pas dire qu’il faut systématiquement voter pour un joueur africain. Dans ce vote, il faut garder un peu de bon sens, d’objectivité pour choisir les joueurs que l’on pense être les meilleurs. Si chacun vote en fonction de la nationalité, de la race, de la religion, de la politique…, cela va fausser l’esprit du Ballon d’Or. Mais si des Africains sont très performants et méritent d’être cités, il ne faut pas avoir d’état d’âme en votant pour eux ».



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé