Sport › Football

Salaires impayés des footballeurs du Cameroun: la Fifa demande des comptes à la Fecafoot

Seidou Mbombo Njoya, Président de la Fécafoot (c). Droits réservés

Dans une correspondance signée lundi, la Fifa invite le président de la Fédération camerounaise de football, à prendre des mesures afin que les joueurs évoluant dans le championnat national entrent en possession de leurs salaires et primes impayés.

La Fifa somme le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Seidou Mbombo Njoya. Ce dernier dispose de 13 jours pour se prononcer. Il a jusqu’au 4 mars pour prendre des mesures pour le paiement des salaires et primes impayés des joueurs de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc). «Nous vous demandons par la présente de bien vouloir prendre de manière urgente les mesures nécessaires pour faire en sorte que les salaires et primes dus aux joueurs de ces 24 clubs conformément aux obligations contractuelles pertinentes soient payés à brève échéance», écrit le secrétaire général de la Fifa, Fatma Samoura.

Lire aussi: La FIFPro et le syndicat national dénoncent «la situation désastreuse» des footballeurs camerounais

Les 24 clubs suscités sont à l’origine de cette sommation de la Fédération internationale de football association. En date du 5 février, la Fifa a été saisi à travers une lettre par le Secrétaire général de la Fédération internationale des footballeurs professionnels (FIFPro), M. Theo Van Seggelen et le président du Syndicat national des footballeurs du Cameroun (Synafoc), Gérémi Njitap. L’objet de la correspondance n’est autre le non-paiement des salaires et primes de certains footballeurs de 24 clubs évoluant en Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc).

Lire aussi: Conflit à la Ligue de football professionnel du Cameroun

C’est suite à cette interpellation que le Secrétaire général de la Fifa, va saisir à son tour le président de la Fecafoot afin qu’il prenne des mesures pour que les joueurs rentrent en possession de leur dû. Et ce, même si le problème est antérieur à son arrivée à la tête de cette institution. Seidou Mbombo Njoya a été porté à la tête de l’instance faîtière du football camerounais  le 12 décembre 2018. Et certains impayés remontent à la saison 2017/2018. L’une des missions de la Fecafoot est de veiller au respect des droits des joueurs professionnels.

Lire aussi: Cameroun : vive tension entre la Ligue de football professionnel et le syndicat des clubs

 

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé