› Eco et Business

Salon international de l’agriculture: Des produits camerounais ont leur stand

Le poivre de Penja, le miel d’Oku, la makossa banana et une douzaine d’autres produits estampillés

Le Cameroun est présent au 50ème Salon International de l’Agriculture de Paris, Porte de Versailles, aux côtés d’une vingtaine d’autres pays participants. Il y est essentiellement représenté par la CDC, la Cameroon Development Corporation, deuxième employeur au Cameroun après l’Etat et producteur, entre autres de la makossa banana. Une douzaine de produits estampillés IGP, Indication Géographique Protégée, les premiers frappés du label qualité au titre de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle y sont exposés. A ce titre, le Cameroun présente deux de ses produits devenus célèbres, le poivre de Penja et le miel d’Oku, du nom de leurs localités d’origine, dans les Régions du Littoral et du Nord-Ouest du pays, respectivement.

Animations prévues
Vendredi, 1er mars 2013 : Le groupe « ngobi mulema », créé en 2010, devrait, dès 14 heures, présenter les danses « essewe » et « ambassi bey » et des chants « ngosso », danses, rythmes et chants, il faut le dire, proches du makossa, et pratiqués dans les régions du Littoral et du Sud-ouest du Cameroun, siège de la CDC pour la dernière citée.

Samedi, 2 mars 2013 : Le groupe « les esprits du ben skin de Paris » occupera la scène pour l’animation dès 14 heures également, suivi à 14h30 de l’arrivée de la délégation officielle de l’Ambassade du Cameroun sous la conduite de M. Jean Joseph Atangana, Ministre Conseiller et Chargé d’Affaires par intérim. Puis ce sera la visite du stand Cameroun, avec une présentation aux officiels de banana makossa, en présence de nombreuses stars de la culture camerounaise comme Manu Dibango, Charlotte Dipanda, Richard Epesse et Toto Guillaume. Le groupe « Les esprits du ben skin de Paris » est un ensemble de dix musiciens traditionnels camerounais basés dans la capitale française, groupe créé en novembre 2012 et qui a pour principale activité la promotion du rythme musical appelé « ben skin ».

Dimanche, 03 mars 2013, jour de la clôture du Salon, « Les Bantous sounds » monteront sur scène dès 14 heures, pour démontrer tout leur talent d’instrumentistes dans la mise en valeur des sons et rythmes du Cameroun, en tant que groupe de trois balafons interprétant essentiellement des mélodies du terroir.

Le Cameroun est présent au salon international de l’agriculture
Gaby Photos)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut