Sport › Football

Samuel Eto’o : des ambitions XXL du Cameroun au Mondial qatari

Samuel Eto'o, le Cameroun peut gagner la Coupe du monde

Après la qualification des Lions face aux Fennecs pour la Coupe du monde au Qatar, obtenu au terme d’un scénario fou, (0-1, 2-1 a.p.), le président de la Fécafoot a fixé les objectifs du Cameroun.

A la fin de cette rencontre mémorable, Samuel Eto’o après avoir été porté en triomphe par les joueurs est descendu aux vestiaires. Dans son style qui le caractérise, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Samuel Eto’o, en «rêveur» a demandé à ses joueurs de croire à un beau parcours au Mondial qatari.

Le Cameroun est revenu de l’enfer. Battu (0-1) à Douala, le médaillé de bronze de la Can sur ses terres  a réalisé un authentique exploit en s’imposant (1-2 a.p.) à Blida, mardi lors du barrage retour pour la Coupe du monde 2022, là où l’Algérie n’avait perdu aucun de ses 43 matchs. Une victoire obtenue dans les ultimes secondes du temps additionnel sur un but assassin de Karl Toko-Ekambi, le plus tardif de l’histoire des éliminatoires pour une Coupe du monde ;

Un scénario dingue qui a fait nourrir de grandes ambitions à Samuel Eto’o. Eto’o. Il veut faire aussi bien qu’en 1990, où les Lions avaient atteint les quarts de finale. Une grande première pour une équipe africaine. Un record depuis égalé par le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010. Le patron du football camerounais demande à ses joueurs de croire en leurs chances au Qatar.

Vraisemblablement, Samuel Eto’o avait prédit le scénario du match.  «Chers Lions, permettez-moi de vous dire un grand bravo. Un grand bravo les gars, je vous ai dit que le match serait long. Et vous avez compris, vous avez fait le job. Moi, je suis un grand rêveur, je ne vais pas au Qatar pour sortir au premier tour. Les sélectionneurs qui sont là ont un job énorme à faire. Et vous avez une responsabilité énorme. On ira au Qatar avec une autre mentalité. Si les autres peuvent gagner, pourquoi pas nous. On change notre façon d’aller à la Coupe du monde», a d’abord expliqué le meilleur buteur de l’histoire des Lions (56 buts en 108 matchs)

«Ça commence maintenant chers Lions. Commencez à anticiper votre Coupe du monde mentalement. On n’ira pas au Qatar en balade. Ce que vous avez fait aujourd’hui est énorme mais ce que vous allez faire en novembre-décembre au Qatar sera beaucoup plus grand. Nos aînés, nos parents nous ont montré le chemin. Jusqu’à preuve du contraire, nous n’avons joué qu’un quart de finale. Ceux qui seront en face de nous au Qatar jouent dans les mêmes clubs que vous et ne sont pas meilleurs que vous», a ajouté le triple vainqueur de la Ligue des Champions.

Oublier les récentes désillusions. Le Cameroun va devoir faire beaucoup mieux que sur ses dernières apparitions. En effet, le pays aux cinq sacres à la CAN a systématiquement été éliminé au premier tour en dehors de l’édition en Italie (1982, 1994, 1998, 2002, 2006, 2014). Les deux dernières apparitions dans la plus prestigieuse des compétitions internationales ont d’ailleurs été des fiascos avec six défaites en autant de sorties.

En 2010 et 2014, le Cameroun est respectivement sorti avant-dernier et dernier lors de ces deux dernières Coupe du monde. Samuel Eto’o le sait trop bien, pour que la génération actuelle des Lions puissent faire aussi bien que la bande à Roger Milla, il faudra montrer un visage plus conquérant au Qatar. Et la préparation dans tous les sens du terme commence maintenant. Ce vendredi 1er avril 2022, le Cameroun, qui est logé dans le quatrième chapeau, sera fixé sur ses adversaires de la phase de poule en terre qatari.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé