Santé › Actualité

Samuel Eto’o Fils, l’un des parrains de la «Can sans sida» au Gabon

Sylvia Bongo souhaite profiter de cette compétition continentale pour intensifier la sensibilisation contre cette pandémie au Gabon et en Afrique

Bien que ne prenant pas part à la 28e phase finale de la Can qui se déroulera au Gabon et en Guinée Equatoriale, la star camerounaise Samuel Eto’o et le gardien de but du Gabon Didier Ovono ont donné le coup d’envoi, à Libreville, de la campagne «CAN sans sida». Pendant un match, 300 personnes meurent du sida et 5 nouvelles infections ont lieu pendant chaque minute de temps additionnel, précise un des spots télévisés qui mettent en scène les deux joueurs. Organisée par la première dame Sylvia Bongo, la campagne, une des quatre actions humanitaires officielles de la CAN, vise à sensibiliser les jeunes sur le VIH avec, notamment, des spots à la radio et à la télévision, des caravanes dans le pays avec distribution de préservatifs et des tests gratuits de dépistage. Sylvia Bongo Ondimba envisage mettre les médias publics à contribution pour sensibiliser un maximum de personnes pendant la CAN. Des actions plus directes seront aussi menées autour des bars, restaurants et autres lieux publics du 21 janvier au 12 février. Les jeunes constituent la cible principale des organisateurs de cette campagne dont le message tourne autour de 3 zéros, à savoir: zéro transmission, zéro décès et zéro discrimination.

Célébrer le football ne doit pas nous faire oublier la situation de la pandémie du VIH sur le continent africain, ni les risques spécifiques occasionnés par ce genre de mobilisation populaire, a déclaré Sylvia Bongo Ondimba. Et de poursuivre: Chacun à son niveau doit rendre compte de ses actes, penser au bien-être de nos communautés, à la santé collective.Information, prévention, protection, dépistage, soins, respect, autant de conditions nécessaires pour une franche et nette victoire: un 3-0 contre le sida. Une attention particulière sera portée à la jeunesse qui constitue le Gabon de demain, qui a besoin d’une population saine engagée dans son développement économique et social. Avant de conclure: Vous l’avez compris, l’enjeu est bien de toucher la plus grande partie de la population. Après la CAN, l’engagement de la Fondation dans la lutte contre le sida au Gabon va se poursuivre. La campagne déclinera, au cours des trois derniers trimestres, la trilogie des zéros: «zéro transmission, zéro décès et zéro discrimination». Elle ciblera plus particulièrement, en adéquation avec les engagements de la Fondation, la femme enceinte et l’enfant né de mère séropositive, avec l’objectif d’éliminer la transmission verticale de la mère à l’enfant. La sensibilisation se poursuivra au dernier trimestre 2012 lors de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

Sylvia Bongo lors de la cérémonie de lancement
bdpgabon.org )/n

Rappelons qu’en sa qualité de Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba s’est personnellement engagée, depuis 2009, à agir au profit du plus grand nombre en portant une attention particulière aux plus démunis. Ses actions s’inscrivent dans ce qui constitue le socle de la société: les familles et les communautés. A travers sa Fondation, Sylvia Bongo Ondimba souhaite développer ses actions en faveur de la Famille et promouvoir la participation de la jeunesse et de la femme au développement du Gabon. La famille est le socle de toutes les sociétés. Pour chacun, elle constitue le premier sentiment d’appartenance sociale à une entité chargée de la protection et du développement social, physique et affectif de tous. La Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille se donne pour mission de porter les valeurs familiales au†delà du cercle restreint de la famille et d’offrir à chacun les moyens de s’épanouir au sein d’une même communauté de valeurs. Elle intervient dans trois domaines d’actions prioritaires: L’éducation de la jeunesse, les droits et la promotion de la femme, l’insertion des personnes fragilisées.

L’international camerounais Eto’o Fils, l’un des parrains
bdpgabon.org )/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé