Santé › Actualité

Santé: 3% des camerounais souffrent de la cataracte

L’opération chirurgicale est le seul traitement efficace selon les médecins.

La vue c’est la vie, a-t-on coutume de dire. Alors, il faut prendre précieusement soin des yeux, en raison de leur fragilité. Dans le cas contraire, nombreuses sont les maladies qui peuvent s’attaquer aux yeux et conduire si elles ne sont pas soignées à la perte totale de la vue. Parmi celles-ci il y a la cataracte, maladie qui se manifeste par la transformation du cristallin, qui quitte sa forme normale pour devenir opaque. Le cristallin est une lentille qui ressemble à un verre de lunette. Il est plus petit, plus puissant et est situé derrière l’iris. Lorsque la maladie débute, le patient ne supporte par la lumière selon les médecins. Et plus le temps passe, la vision de celui-ci se détériore considérablement. La perte progressive de la vue est considérée comme la mort des différentes cellules cristalliniennes. Cette perte peut se faire en quelques mois ou années et peut être provoquée par plusieurs facteurs comme un choc brutal sur l’ il, un traumatisme crânien survenu à la suite par exemple d’un accident grave de circulation. Ajoutez à cela, d’autres signes comme le fait d’être exposé à la lumière des ampoules, aux phares d’une voiture, etc.

Opération
Avant que la médecine ne connaisse des avancées remarquables, le traitement de la cataracte, était pratiquement inexistant à une certaine époque. Plus tard, les spécialistes d’Orient vont réussir à mettre sur pied une méthode, jugée efficace, pour lutter contre cette maladie. Elle consistait à planter une aiguille creuse dans les yeux du patient. Des décennies après, la médecine occidentale parviendra à trouver d’autres méthodes de lutte plus efficaces, grâce notamment, à l’intervention chirurgicale. Cependant, l’on dénonce le coût très élevé de l’opération notamment dans les pays du tiers monde, où sévit une grande pauvreté. Les facteurs comme la malnutrition et autre déshydratation, fragilisent également les patients atteints de la cataracte. Autre constat, cette maladie atteint généralement les personnes âgées mais de plus en plus, elle touche aussi les sujets plus jeunes. Les médecins affirment que le seul traitement efficace reste l’opération chirurgicale, qui permet de remplacer le cristallin opaque par un autre artificiel.

Il y a quelques jours, des ophtalmologues tunisiens sont venus pratiquer de nombreuses opérations chirurgicales sur des patients camerounais, respectivement à Yaoundé et à Douala. C’était dans le cadre d’une campagne de lutte contre les cécités, qui touchent 3% de la population.

Image d’illustration
Corbis.images)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé