Santé › Conseils pratiques

Santé: A quel moment l’allaitement maternel peut être un danger pour le bébé?

Risque accru de transmission du Vih – Sida de la mère à l’enfant lors de l’allaitement

Mieux vaut un biberon donné avec bonheur qu’un sein donné à contre – c ur, dit un adage populaire. Or, les mères qui optent pour l’allaitement artificiel, sont parfois considérées comme des sans c ur aux yeux de la société. Celle – ci estime que l’allaitement maternel est un moment de complicité entre la mère et l’enfant. De même, c’est un lait naturel, disponible immédiatement, et protégé le bébé contre certaines carences. Autant des privilèges que présente ce mode d’allaitement. Cependant, l’allaitement maternel à ses avantages et désavantages que l’on ignore. Le contexte peut botter en touche les idées préconçues, et donner une toute autre dimension voire dynamique au débat resté longtemps figé. D’après les médecins en effet, l’allaitement maternel augmenterait le risque de transmission du virus du Sida de la mère à l’enfant en cas de séropositivité de la mère. Et quand on sait les sacrifices qu’une mère peut consentir pour le bien – être de son enfant, il est tout à fait normal qu’elle n’allaite pas celui-ci au sein dès sa naissance, afin de le protéger contre toute transmission du Vih – Sida, les maladies infectieuses et autre malnutrition. Plus qu’une simple vue de l’esprit, il a été déjà établi que le risque de transmettre le virus via le lait maternel, est réel et élevé, à savoir, 20% pendant la grossesse et l’accouchement, et 14% au moment de l’allaitement.

Allaitement artificiel comme réponse
Face à telle situation, l’allaitement artificiel peut jouer un rôle important dans le cadre de la réduction de la transmission du virus d’une mère séropositive à son enfant, et atténuer du même coup, les effets négatifs que pourrait entraîner l’absence de l’allaitement maternel dès l’accouchement. Que les mères se rassurent également sur le fait que l’allaitement artificiel ne favorise pas certaines carences comme on le pense généralement. Une étude en Afrique du sud il y’a quelques années, a montré que les enfants nourris au lait artificiel, grandissent de la même manière que ceux allaités au sein. L’on n’a pas également constaté une quelconque incidence des infections digestives et respiratoires. En conclusion, l’allaitement artificiel peut se révéler sans danger dans les grandes villes des pays à faible revenu, selon Glenda Gray, auteur de l’étude. D’autres chercheurs ont toutefois estimé qu’on ne saurait généralisé une telle étude compte tenu des réalités de chaque pays, de même qu’on ne saurait remplacer une tradition par une autre.

Dans cette dialectique, tous s’accordent sur un fait : l’allaitement maternel peut être un danger pour le bébé en cas de séropositivité de la mère.


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut