International › APA

Santé, élections et économie au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment la situation épidémiologique dans le Royaume, la campagne électorale, le positionnement du Maroc sur l’hydrogène et la bouffée d’oxygène du DTS du FMI pour l’économie nationale.+Al Massae+ se fait l’écho d’une analyse faite Azeddine Ibrahimi, membre du Comité scientifique et technique de la vaccination, qui estimé que « nous sommes au pic de la vague de l’épidémie ».

Selon lui, il est désormais possible de parler d’un aplatissement de la courbe des contaminations, mais cela reste toutefois lié à l’évolution régionale de la situation sanitaire, puisque les régions n’ont pas été simultanément touchées, estimant quand même que le variant Delta a touché la majorité des Marocains.

Pour cet expert, malgré l’amélioration de la situation épidémiologique dans les régions du Souss et de Marrakech, les régions de Rabat et de Tanger-Tétouan connaîtront une augmentation de cas. Il constate que le taux de positivité s’est stabilisé, bien que la différence entre les régions reste importante. Selon lui, le taux de létalité a baissé, passant ainsi de 1,7 à 1,4 cette semaine.

+Rissalat Al Oumma+ rapporte que la campagne électorale débutera ce jeudi et durera 12 jours, jusqu’au 7 septembre à minuit. Les élections communales, régionales et législatives auront lieu le 8 septembre. Durant cette période, les candidats et leurs partis font leur promotion dans le but de recueillir le plus grand nombre de voix possible. Selon une circulaire émise par le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, des « facilités » ont été accordées aux cadres, aux fonctionnaires et aux agents à l’occasion de ces échéances électorales.

Il s’agit de réunir les conditions adéquates et équitables permettant aux personnes souhaitant se présenter aux élections de préparer les dossiers et de les déposer auprès des autorités compétentes. Il est aussi question d’accorder des autorisations exceptionnelles de s’absenter durant la campagne électorale pour les candidats, à condition que cela ne perturbe pas le fonctionnement normal des services publics.

+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que le « Maroc avance à grands pas en matière de développement durable ». Pour la publication, le choix de l’hydrogène vert illustre pleinement l’engagement du Royaume de réussir sa transition énergétique et d’asseoir son positionnement sur l’échiquier international comme étant un pionnier en matière d’énergies renouvelables.

D’ailleurs, les premières initiatives de développement de l’hydrogène vert ont d’ores et déjà été lancées sur l’ensemble du territoire, couronnant ainsi la mise en place d’une stratégie de développement conformément aux recommandations de l’étude ayant confirmé la disposition du Maroc d’un potentiel important pour le développement de cette filière. Le Maroc peut, en effet, capter jusqu’à 4% de la demande mondiale en molécules vertes.

+Les Inspirations Eco+ indique que la mise à disposition depuis lundi 23 août par le FMI, de l’enveloppe de 1,2 milliard de dollars est de nature à renforcer les réserves en devises du Maroc qui atteindraient 328,5 milliards DH à fin 2021 et 338,6 milliards DH à fin 2022, soit plus de 7 mois d’importations de biens et services

Le quotidien soutient que « cette manne financière pourrait renforcer la résilience des réserves en devises du Maroc ». Ces fonds serviront aussi à «renforcer la confiance dans la solidité de l’écosystème monétaire marocain» puisqu’ils «constituent des comptes de liaison entre les Banques centrales à l’international et le FMI».

Et donc « plus cette relation est renforcée, plus le Maroc aura une meilleure accessibilité à l’appui financier du FMI ». Il faut dire que « des réserves solides de change permettent de renforcer la confiance dans la monnaie nationale et de rétablir les indicateurs macroéconomiques, dans la perspective d’améliorer le rating et le positionnement risque du Royaume à l’international », estime le quotidien.

Cela renforcera la stabilité du pays qui représente un gage pour les investisseurs étrangers et augmenter les IDE. Le quotidien conseille d’orienter ces devises vers l’investissement, notamment dans les infrastructures et l’innovation dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé