Santé › Actualité

Santé: Le Dtc HepB+Hib utilisé dès ce lundi dans tout le Cameroun

Ce vaccin est utilisé chez les enfants de 0 à 11 et protège contre 5 maladies

Depuis ce 2 février, les enfants de 0 à 11 mois bénéficient de l’administration du Vaccin Dtc HepB+Hib. Le vaccin mis sur pied par le programme élargi de vaccination (Pev) est déjà disponible dans toutes les formations sanitaires privées et publiques du Cameroun qui sont habilitées à vacciner. Ce vaccin est un pentavalent qui protège les nourrissons contre cinq maladies. Notamment la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’Hépatite virale B, et les infections à Haemophilus. Il est administré pour protéger la population cible contre les infections à Hib. Le Hib est une bactérie qui est à l’origine de nombreuses infections affectant essentiellement le nourrisson et les enfants âgés de moins de 5 ans. Il se présente sous 6 types (a ; b ; c ; d ; e ; f). Le type B étant responsable de plus de 80% des infections grave chez les enfants. Le Hib est responsable de 20 à 60% du taux de mortalité chez les enfants de à 5 ans.

Les bactéries à Hib se transmettent d’un enfant à un autre par les gouttelettes de salive ou des sécrétions nasales éjectées lorsqu’un enfant infecté tousse ou éternue. La transmission est accrue quand de nombreux enfants passent ensemble des périodes prolongées dans des environnements tels que garderie, ou crèches. La porte d’entrée est souvent le rhinopharynx, les enfants âgés entre 3 et 12 mois sont plus exposés.
Dr. Marie Kobela, secrétaire permanent du Programme élargi de vaccination

La période d’incubation dure entre 2 jours et 4 jours. Même sans écoulement, le risque de transmission existe tant qu’on héberge les germes. Il s’arrête après 24 à 48 heures d’une antibiothérapie efficace. Mais à en croire les médecins, le germe est de plus en plus résistant aux antibiotiques. C’est le bien fondé du nouveau vaccin qui a déjà fait ses preuves dans les pays occidentaux. Le Pentavalent constitue le meilleur moyen de prévention, car il protège les enfants à plus de 95%.


Journalducameroun.com)/n

On estime à 160 000 le nombre d’enfants de moins de 5 ans qui meurent chaque année des infections à Hib. La méningite à Hib est une cause majeure de méningite bactérienne (40-50% de tous les cas chez les enfants de moins de 5 ans) avec un taux de mortalité de 20 à 60% chez les patients hospitalisés. Dans les pays en développement, 15 à 35% des enfants qui survivent des méningites à Hib présentent des séquelles. Ils souffrent par exemple de handicaps neurologiques permanents tels que le retard mental, la perte d’audition, difficultés d’apprentissage, et la surdité. Un exemple palpable pris au Cameroun qui est l’un des pays où sévissent ces infections : d’après des études menées avec l’appui de l’organisation mondiale de la santé Oms) entre 2002 et 2005, l’on constate que près de la moitié des méningites bactériennes sont dues au Hib, et touche près de 60% des enfants de 2 à 13 mois. Sur 165 enfants, 4 sont décédés, 15 ont eu des séquelles (7 aveugles, 4 sourds, 1 muet, 3 troubles de Tonus).

L’un des signes précurseurs peut être une otite moyenne. Le début de la maladie est souvent brutal. Caractérisé par la fièvre, les vomissements, la léthargie, l’irritation méningée signe de l’inflammation (bombement de la fontanelle chez le nourrisson) ou par la raideur de la nuque chez les enfants, un coma progressif peut s’installer. Le vaccin est administré aux enfants de 0 à 11 mois gratuitement suivant le calendrier vaccinal. Les objectifs étant de réduire le taux de mortalité et de morbidité infantile dû à cette infection. Et d’atteindre une couverture d’au moins 92% au Pentavalent chez les enfants de 0 à 11 mois d’ici 2011.

Le nouveau calendrier vaccinal
Contact vaccins

-A la naissance -BCG
-VPO 0

-A 6 semaines après la naissance -VPO1
-DTC1-HEPB1-HIB1

-A 10 semaines après la naissance -VPO 2
-VPO3-DTC 2-HEPB2-HIB2

-A 14 semaines après la naissance -VPO3
-DTC 3-HEPB3-HIB3

-A 9 mois après la naissance -Vitamine A (à partir de 6 mois, une fois tous les 6 mois)
-VAR
-VAA

BCG : Bacille de Calmette et Guérin
VPO : vaccin polio oral contre la poliomyélite
VAR : vaccin anti rougeoleux
VAA : vaccin anti-Amaril


Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut