Santé › Actualité

Santé : Les médicaments Di-Antalvic et Propofan retirés du marché en France

Ces antidouleurs seraient à l’origine de multiples décès en Europe

Le Di-Antalvic et le Propofan, antidouleur contenant du dextropropoxyphène ont été retirés du marché français le mardi 1er mars. La décision avait beau être connue de longue date, elle n’est pourtant pas passée comme une lettre à la poste. Depuis mardi 1er mars donc, les antalgiques contenants du dextropropoxyphène, comme le Di-Antalvic, le Propofan et leurs génériques sont bannis des pharmacies en France. Ces traitements antidouleur étaient jusqu’alors très fréquemment prescrits pour soigner les douleurs articulaires, dentaires, postopératoires, mais aussi les douleurs de dos ou les maux de tête. Avec 8 millions de personnes qui en utilisent chaque année (et 70 millions de boîtes vendues), la France représentait d’ailleurs « 95 % de la consommation européenne », selon l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). Mais l’organisme juge le bénéfice de ces traitements insuffisant face au risque de décès en cas de surdosage. Il faut dire qu’en Grande-Bretagne, ce médicament était à l’origine de 300 à 400 décès, du fait de surdosages généralement volontaires, autrement dit des suicides.

En tout cas, le retrait de ces antalgiques va laisser un vide dans les armoires à pharmacie, contraignant les médecins à redéfinir la stratégie antidouleur. Il s’agit en effet d’un médicament utilisé de longue date (disponible depuis 1964): En 2008, environ 70 millions de boîtes d’antalgiques contenant du dextropropoxyphène, Di-Antalvic, Propofan et leurs génériques, soit une trentaine de spécialités, ont été délivrées. Parmi les alternatives possibles, et selon les cas de figure, certains médecins citent le paracétamol «assez efficace à une dose correcte», les antalgiques de niveau2 (codéine, Lamaline, tramadol) ou encore, pour les douleurs aiguës (maux de tête, de dents…), les anti-inflammatoires (par exemple ibuprofène).

Di-Antalvic et Propofan retirés du marché en France
menageremag)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé