Santé › Actualité

Santé: Plus de 10 millions de camerounais ont les vers intestinaux

Les enfants constituent le groupe le plus vulnérable et le plus touché par ces parasitoses

L’administration du mébedazole ou l’albendazole contre les vers intestinaux, a occupé une place importante lors de la première édition de cette année 2009, de la semaine d’actions de santé et de nutrition infantile et maternelle (Sasnim I). Cette campagne s’est déroulée du 30 juin au 05 juillet dernier dans les dix régions du pays. D’après le ministère de la santé publique, il est question de déparasiter régulièrement et de façon systématique, tous les jeunes enfants vivant sur le sol camerounais. Un déparasitage qui comporte plusieurs avantages, le but étant de contribuer à l’éducation pour tous. En effet, « un enfant déparasité régulièrement est plus actif, grandit et apprend mieux, et est plus résistant aux autres infections», selon le minsanté. Il faut donc mettre l’accent sur la lutte contre la propagation des vers intestinaux, si on s’en tient aux statistiques officielles du minsanté. Celles-ci estiment à plus de 10 millions, le nombre de camerounais atteint par les vers intestinaux, dont les enfants, qui constituent la cible la plus fragile et par conséquent, la plus touchée.

Encore appelés helminthiases intestinales, les vers intestinaux sont des maladies parasitaires causées par des vers ronds qui vivent dans les intestins de l’être humain. Les plus répandues de ces infections sont l’ascaridiase (causée par l’ascaris), la trichocéphalose (causée par le trichocéphale), et autre ankylostomiase (causée par l’ankylostome). Les signes et symptômes sont : les diarrhées fréquentes, les douleurs abdominales, des irritations, allergies, nervosité, en passant par la fatigue générale de l’organisme. S’ils ne sont pas traités, les vers intestinaux entraînent plusieurs conséquences telles : le retard de croissance chez l’enfant, la baisse du développement intellectuel, l’anémie et une augmentation du risque d’infection par d’autres germes. De même, les médecins indiquent que certains de nos compromettre au quotidien, peuvent favoriser l’installation des vers dans l’organisme. Manger sans se laver les mains, consommer des végétaux et autres aliments non lavés, marcher les pieds nus, sont des comportements à rectifier dorénavant.

Comment éviter les vers intestinaux?
A cette question, les médecins ont plusieurs recommandations. Il faut utiliser les latrines et se laver les mains après, bien laver les légumes, fruits et autres aliments avant de les consommer. Il est aussi recommandé de se laver les mains avant de manger, d’éviter de marcher les pieds nus.

Cependant, en cas d’infection par les vers intestinaux, il faut absolument se faire soigner par un médecin. Celui-ci devra administrer aux patients, les médicaments contre la maladie, à savoir, du mébedazole ou de l’albendazole.


journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Retour en haut