Santé › Actualité

Santé: Une nouvelle génération de moustiquaires imprégnées présentée à Yaoundé

Le Permanet 3.0 présenté à la presse camerounaise lors d’une conférence à l’hôtel Mont-Fébé, devrait durer plus longtemps et être plus facile à manipuler.

Une moustiquaire plus efficace
Jeudi 05 Août dernier, des experts de l’organisation multinationale Vestergaard Fransend qui s’occupe entre autres activités de la prévention du paludisme dans les pays du tiers monde, ont présenté le Permanet 3.0, la nouvelle génération de moustiquaire imprégnée. Ce nouvel instrument de prévention du paludisme intervient selon les experts de Vestergaard, dans un contexte où, en raison de l’accroissement en nombre et en importance de la résistance aux substances utilisées pour neutraliser certains vecteurs de cette maladie en Afrique, de nouvelles stratégies et outils se sont avérés nécessaires pour un meilleur contrôle de sa transmission. Une situation qui a conduit l’organisation Vestergaard à soutenir des études visant à évaluer sur le terrain, les performances d’une nouvelle moustiquaire imprégnée qui produirait des effets sur une plus longue durée. Aux termes des différentes expériences menées dans ce cadre, le Permanet 3.0 s’est avéré plus efficace contre l’Anopheles Gambiae, une catégorie de moustiques sauvages présents en Afrique de l’ouest et centrale, et particulièrement très résistants aux précédentes formules d’imprégnation. Les exposants ont renseigné l’assistance sur les méthodes de travail et d’évaluation utilisées. plusieurs essais ont été menés dans de nombreuses cases expérimentales, notamment à Malan ville (Bénin), Vallée du Kou (Burkina Faso) et Pitoa (Extrême nord du Cameroun) a indiqué Mouhamadou Chouaïbou, un des experts présents. L’objectif a-t-il poursuivi, était de vérifier l’efficacité du Permanet 3.0, dans l’élimination des vecteurs sur la durée.

Des tests concluants
Les experts de Vestergaard ont marqué leur satisfaction. Les conclusions des travaux ont-ils dit en substance, ont permis de réaliser que la nouvelle génération de moustiquaire offre les capacités d’être plus durables et de mieux résister aux lavages.Ils peuvent durer jusqu’à 3 ans et résister à près de 20 lavages, a précisé Mouhamadou Chouaïbou. Toutefois, il ressort de l’exposé des différents intervenants que l’efficacité de Permanet 3.0 dépendra du niveau et du type de mécanismes de résistance présents dans chaque zone. Mais les différents tests réalisés auraient permis de constater une plus grande efficacité par rapport aux autres moustiquaires imprégnées selon des normes actuelles, tant en termes de mortalité des moustiques ou de protection des individus. Les avancés procurées par cette nouvelle génération de moustiquaires pose le problème du sort à réserver aux moustiquaires imprégnées actuellement en cours d’utilisation dans le monde. Les experts de Vestergaard ont prescrit dans ce cas la prudence. On ignore encore quels visages prendront les nouvelles résistances aux vecteurs du paludisme à travers le monde. Toutefois, ces résistances sont préoccupantes, car l’efficacité réduite des moustiquaires est susceptible d’avoir un impact sur les taux de transmission et pourrait donc compromettre les efforts de contrôle, d’élimination et d’éradication du paludisme, ont-ils indiqué.

Le Permanet 3.0 offre une protection idéale pour la mère et l’enfant
Vestergaard)/n

Une grande avancée dans la protection contre le paludisme
Le développement de la résistance aux formules d’imprégnation actuelles de moustiquaires chez Anophèles Gambiae, le principal vecteur de transmission du paludisme en Afrique centrale, a été mis en évidence ces dernières années en raison de la dépendance accrue sur les moustiquaires traitées aux pyréthrinoïdes pour la prévention du paludisme. À ce jour, les pyréthrinoïdes sont la seule classe de produits chimiques approuvés par l’OMS pour une utilisation sur les moustiquaires. Au cours de la dernière décennie cette résistance s’est généralisée en Afrique de l’ouest et centrale. C’est en 2007 que des premiers rapports sont venus démontrer l’existence d’une résistance en constant accroissement, aux formules actuelles d’imprégnation de moustiquaire. L’efficacité actuelle du Permanet 3.0 est d’autant plus remarquable que selon les experts de Vestergaard, il est réutilisable un jour seulement après le lavage, contre 15 jours avec les moustiquaires classiques. C’est le 16 Août 2007, que l’organisation mondiale de la santé (OMS) a pour la première fois, recommandé une utilisation généralisée des moustiquaires à imprégnation durable et de les distribuer gratuitement ou à un prix fortement subventionné, à tous les habitants des pays pauvres. La nouvelle moustiquaire devrait mieux s’intégrer dans les communautés camerounaises qui souffrent du paludisme. Mais la saison sèche est parfois porteuse de beaucoup de poussière, et le nombre maximal de 20 lavages pourrait être très facilement atteint dans certaines localités. Comme je l’ai déjà dit, ces moustiquaires sont d’autant plus efficaces, que les populations en respectent les consignes d’utilisation. Les autorités politiques et traditionnelles ne doivent pas cesser les efforts de sensibilisation fournis jusqu’ici. L’adoption par les autorités locales leur permettra d’anticiper sur la résistance aujourd’hui prouvée des vecteurs, de capitaliser les efforts fournis jusqu’ici et bien évidement cela passe par une sensibilisation constante des populations a indiqué le docteur Mouhamadou Chouaïbou.

Les tous petits sont les plus exposés dans les zones à forte contamination
Vestergaard)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé